News

Une affiche et une tagline pour Jurassic World

A force de relayer la moindre info sur les réseaux sociaux on en viendrait presque à oublier de publier sur notre bon vieux site celles qui valent vraiment le coup.

Donc à moins d'avoir passé les deux derniers jours enfermé dans la chambre froide du Cretaceous Cafe, vous n'avez pas pu passer à côté de la nouvelle affiche dévoilée par Colin Trevorrow. Affiche pas si inédite que ça puisque quelques indiscrets avaient fuité sa présence lors d'une soirée organisée par Universal France la semaine passée.

On vous épargnera l'affront d'une description détaillée, jugez par vous même et n'hésitez pas à nous donner votre avis :

On en a même profité pour l'ajouter sur notre page dédiée aux logos et affiches.

 

Review : Jurassic Park and Philosophy

Associer Jurassic Park et philosophie, quelle étrange idée. C'est en substance la réaction observée quand on évoque ce livre. On a beau disserter sur les films depuis des années, on ne s'est jamais dit que tout cela était bien sérieux. Pourtant, force est de constater que les questions que se posent les intervenants du livre sont parfois bien proches des sujets débattus sur notre forum. Si c'était possible, est-ce qu'on ressusciterait les dinosaures ? Les créatures de JP sont elles vraiment des dinosaures ? ... Et si nos interminables querelles de fans n'étaient pas que de l' ... de mouche fossilisée ?

Jurassic Park and Philosophy - The truth is terrifying, Nicolas Michaud et Jessica Watkins, 2014

 

Jurassic Park and Philosophy est une anthologie constituée d'une trentaine de segments indépendants rédigés par des philosophes (au sens large), auxquels les éditeurs ont donné carte blanche pour traiter d'une thématique en lien avec Jurassic Park.

Et si les questions abordées par le livre sont parfois similaires aux notres, les tentatives de réponses sont des plus variées, et c'est là que ça devient intéressant. L'approche est différente, plus large et moins centrée sur les éléments concrets observés ou déduits des films/livres.

A la question de savoir si les dinosaures d'InGen sont vraiment des dinosaures, l'intervenant se demande ce qui définit une espèce. Est-ce qu'un velociraptor avec de l'ADN de grenouille reste un velociraptor ? Est-ce que l'environnement dans lequel on le pose engendre de sa part un comportement différent de celui de ses congénères du Crétacé ? Est-ce que le fait de devoir s'éduquer seul sans aïnés pour lui transmettre les traits comportementaux de ses semblables fait toujours de lui un raptor ?

Autre exemple, saviez-vous que le dialogue entre Ian Malcolm et Henry Wu dans le labo du centre des visiteurs, peut être vu comme l'opposition entre platonisme et darwinisme?

Malheureusement, toutes les réponses et les méthodes de réflexion ne sont pas aussi construites. On reste un poil circonspect lorsqu'un autre auteur parvient, au terme des quelques pages qui lui sont confiées, à la conclusion que si la Nature a détruit les dinosaures avant de nous donner les moyens de les ressusciter, elle a sûrement ses raisons et attend de nous que nous le fassions.

Enfin il y a une troisième catégorie d'intervenants dont on se demande un peu ce qu'ils font là, tant leur propos semble éloigné des thématiques abordées par la saga Jurassic Park. Leurs auteurs tentent tant bien que mal de se raccrocher au sujet du livre et c'est ainsi qu'on se retrouve avec chapitre traitant de l'opposition dualisme/physicalisme affublé d'un titre tel que "Qu'est-ce que ça fait d'être un T. rex ?"

Au final, on n'est pas aussi enthousiastes que nos camarades de Jurassic Park Legacy et JurassicWorld.org qui se paient le luxe d'un petit commentaire/pub sur la quatrième de couverture. Comme pour toute antologie, il faut savoir faire un tri dans les chapitres qui la composent, et force est d'admettre que la plupart n'offrent qu'un intérêt limité quand ce qui a attiré l'attention sur le livre est la présence de "Jurassic Park" dans le titre.
Malgré cela, les quelques interventions qui jouent vraiment le jeu valent le coup d'être lues, que ce soit pour avoir un regard extérieur éclairé sur les thématiques et symboliques de notre saga fétiche ou, à l'inverse, s'ouvrir à de plus vastes horizons par le prisme de Jurassic Park.

Un hommage à John Hammond dans Jurassic World

En réaction à l'annonce du décès de Richard Attenborough, Colin Trevorrow réalisateur de Jurassic World lui a opportunément rendu hommage en postant sur Twitter une photo extraite du film en cours de production montrant une statue de John Hammond, très probablement érigée dans le nouveau parc.

 

S'il était depuis longtemps considéré comme acquis que John Hammond n'apparaitrait pas en personne dans le film, nombreux sont ceux qui attendaient un égard de ce genre envers le créateur de Jurassic Park. Un hommage qui aura désormais une résonnance toute particulière au-delà du film.

Pour l'anecdote, il existe "en vrai" une statue de Richard Attenborough personnifiant John Hamond, dans le parc Universal Studios d'Osaka au Japon.

Richard Attenborough est décédé

Richard Attenborough est décédé

On apprend aujourd'hui le décès de Richard Attenborough, interprète de John Hammond dans Jurassic Park et Le Monde Perdu, à l'âge de 90 ans.

Il rejoint Bob Peck, Michael Crichton, Stan Winston, Michael Jeter, Pete Postlethwaite ainsi que tous ceux qu'on ne connait pas et qui nous ont quitté après avoir oeuvré sur la saga Jurassic Park.

On espère que là où ils sont il y a des dinosaures.

Clap de fin pour Jurassic World!

Clap de fin pour Jurassic World!

Le 5 août 2014 marque de son empreinte un grand jour pour la saga Jurassic Park, il s'agit de la fin de tournage du quatrième volet de notre saga dinosaurienne à savoir Jurassic World !

Le réalisateur Colin Trevorrow a fait savoir la nouvelle via son profil Twitter :

 

Débuté le 14 avril 2014, le tournage du film a dans un premier temps eu lieu à Hawai (quatre semaines de tournage sur l'île d'Oahu [connue pour la scène des gallimimus dans le premier film] puis deux semaines sur l'île de Kauai [la grande cascade, l'arrivée en hélico]; il s'en est suivi plusieurs semaines de prises de vues sur le continent à New Orleans en Louisiane (et notamment dans le parc d'attractions abandonné « Six Flag »).

Bien qu'il reste encore beaucoup de travail à fournir pour livrer le film dans nos salles (sortie française le 10 juin 2015), il est indéniable que cette fin de tournage est un tournant important pour tous les fans qui depuis douze ans naviguent entre l'espoir et le désespoir de voir enfin « JP4 » dans « la boîte ».

->Pour se raviver la mémoire, voir notre premier podcast sur les 12 ans d'attente de JP4 [bien qu'incomplet car enregistré en septembre 2013].

Podcast#1: L'arlésienne Jurassic Park 4
 

Le film a été tourné sur pellicule (35 mm et 65 mm, c'est à dire en IMAX!) et non pas en numérique comme cela tend à devenir la norme à Hollywood. On peut aussi avancer que le film sera donc post-converti en 3D, les informations données par le format pellicule nous permettant d'écarter l'idée que le tournage s'est fait directement par le biais de la technologie 3D.


 

Place maintenant à la post-production (effets spéciaux numériques, montage, son, musique etc...), et on peut désormais s'attendre a ressentir de manière plus concrète, la mise en place de la machine promotionnelle du film, et notamment la divulgation de vidéos. Cependant nous sommes encore loin de la sortie, et il ne faut pas s'attendre à une avalanche d'informations, ces dernières viendront probablement au compte goutte et certaines rumeurs (qu'il faut comme toujours prendre avec des « pincettes ») font mention d'un éventuel premier « teaser » (bande-annonce) au cours du mois de novembre. La patience sera donc de mise (mais ça en tant que « bons fans » vous avez l'habitude). On vous donne rendez-vous sur ce même site pour suivre l'avancée du projet et en espérant que Colin Trevorrow et son équipe ne nous décevront pas l'été prochain.

NB: Jurassic World se déroule 22 ans après Jurassic Park dans un parc fonctionnel sur Isla Nublar. Il accueille plus de 20 000 visiteurs par jour, jusqu'au jour où les choses tournent (encore) mal.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31