Warning: Undefined variable $ezbbc_config in /homepages/41/d391060533/htdocs/jp/forum/plugins/ezbbc/ezbbc_head.php on line 410

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /homepages/41/d391060533/htdocs/jp/forum/plugins/ezbbc/ezbbc_head.php on line 410

Jurassic-Park.fr | Le Forum

Bienvenue sur le forum Jurassic-Park.fr

Vous n'êtes pas identifié(e).

#141 09-12-2016 06:51:53

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 18 146

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

Après le truc qui m'agace souvent dans les blockbusters et pas que dans les récents mais depuis des décennies, c'est le fait que la plupart du temps, on a l'impression qu'il faut absolument qu'un couple se forme dans un film.

Alors il y a de nombreux cas où ça ne me dérange pas à partir du moment où le développement de la relation amoureuse entre deux personnages fait partie intégrante de l'intrigue du film (cf Titanic par exemple).
Mais malheureusement, dans bien des cas, j'ai l'impression que le développement d'amourettes dans les films tient plus d'une volonté de faire dans la tradition comme si cela était une obligation... alors que non.
Et du coup quand ça devient forcé, ça plombe pour ma part l'appréciation du film.

Heureusement que tous les films ne contiennent pas d'amourettes, mais en ce qui me concerne c'est bien mieux quand le film n'en fait pas à partir du moment où c'est pas nécessaire.
J'apprécie énormément la trilogie JP pour avoir dérogé à la règle du couple qui se forme pendant le film... d'où ma tique quand j'ai vu JW.

Mais bon comme dit wolfrex, cela se justifie dans une volonté de faire plus tout public que les trois premiers films, d'où un peu de romance pour combler la gente féminine... à tort ou à raisons.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Michael Crichton

Hors ligne

#142 09-12-2016 07:50:12

Laaris
Ray Arnold
Inscription : 13-11-2010
Messages : 7 472

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

@Taylor BC : J'avais quand même l'impression que le baiser était un truc positif de ton point de vue et que tu le justifiais par la personnalité d'Owen (et pas l'inverse), mais OK j'ai peut-être mal interprété.

Monsieur ADN a écrit :

un peu de romance pour combler la gente féminine

Les gros dinosaures et les flingues sont là pour combler la gent masculine, donc il en faut pour tout le monde. ^^
Mais en fait c'est pas vraiment calibré comme une comédie sentimentale, c'est même plutôt orienté au masculin (au début ils se reprochent leurs comportements respectifs puis le film montre comment elle change pour correspondre à ce qu'il veut, pas l'inverse) ou à minima pour combler les valeurs de la famille.


You either die as a fan or wait for enough sequels to see yourself become the hater.

Hors ligne

#143 09-12-2016 08:35:55

Taylor BC
Mosasaurus badass
Inscription : 08-07-2014
Messages : 4 450

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

Laaris a écrit :

c'est même plutôt orienté au masculin (au début ils se reprochent leurs comportements respectifs puis le film montre comment elle change pour correspondre à ce qu'il veut, pas l'inverse) ou à minima pour combler les valeurs de la famille.

Tout à fait vrai. Ce que je n'arrive pas à savoir par contre, si cette orientation du film était voulue par Trevorrow ou si c'est juste de la "maladresse". Colin étant américain, je suppose qu'il a été élevé dans ce genre de valeurs familiales comme tu dis, mais il a tellement adopté la ligne "girl power" durant la promo du film qu'on dirait qu'au final, il s'est juste loupé dans son approche du féminisme.

Dernière modification par Taylor BC (09-12-2016 08:44:42)

Hors ligne

#144 16-12-2016 12:35:48

El Punisher
"La Grande"
Inscription : 07-03-2015
Messages : 1 507

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

Dans JP, on reste dans un alignement basique : Grant est gentil en papa de substitution, Hammond est le gentil grand père, Ellie est la bonne femme aventurière et Tim/Lex sont les petits enfants innocents. Ça ne m'étonne pas que beaucoup de monde se soient identifiés au protagonistes du film, avec des personnages aussi simples et clichés.

Ce que j'apprécie dans JW, c'est d'avoir des personnages plus ou moins travaillés, personne n'est réellement méchant en fin de compte : tous sont plus ou moins nuancés, je pense directement à Hoskins, qui apparaît comme un protagoniste aux yeux de tous mais qui n'est finalement pas si méchant que ça : il défend des arguments militaires tout à fait recevables et qui ne sont pas foncièrement mauvais. On est loin de Nedry qui sabote volontairement le parc, car affilié à la concurrence et avec un joli pactole derrière, mais qui n'a absolument aucune profondeur, c'est un méchant simple comme on peut en retrouver dans trouzemillions de films. Je pense aussi aux Raptors, qui ne sont plus de simples machines à tuer mais des animaux doués de sentiments, avec une certaine alchimie avec Grady... etc.

Hors ligne

#145 16-12-2016 14:07:19

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 18 146

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

A propos de Grant et Nedry je suis plutôt d'accord avec toi.
Mais dans d'autres cas, nos points de vue divergent.

El Punisher a écrit :

Ellie est la bonne femme aventurière

Bonne femme juste femme. wink

L'avantage d'Ellie c'est qu'elle est aventurière de base (son boulot de paléobotaniste y est pour beaucoup je pense) : son personnage ne subit pas de modification drastique au cours du film dans le but de faire transparaître l'idée qu’aventurière c'est mieux que femme d'affaire coincée.

El Punisher a écrit :

et Tim/Lex sont les petits enfants innocents. Ça ne m'étonne pas que beaucoup de monde se soient identifiés au protagonistes du film

Bah justement ! C'est parce qu'ils sont innocents qu'on s'identifie à eux. Quel est le problème à leur innocence ?

Et ce qui marche très bien avec eux, c'est que la dramaturgie de la situation se ressens au travers de leur peur et de leur craintes, brillamment interprété par A. Richards et Joseph Mazello.
Je pourrai exactement dire la même chose à propos de Kelly Malcolm, à travers laquelle on ressent de la dramaturgie.

Mais je ne parle pas d'Eric Kirby, complètement l'opposé des 3 cas précédents, ni traumatisé, ni trop affecté par 8 semaines de survie sur Sorna.

Et que dire de Zach et Gray qui sont mieux qu'Eric mais qui se montrent à peine traumatisés par la situation bien qu'innocents au même titre que Lex et Tim...

El Punisher a écrit :

Ce que j'apprécie dans JW, c'est d'avoir des personnages plus ou moins travaillés,

Parce que les précédents ne le sont pas assez ?

Et mince, pourquoi toujours une comparaison avec JP ?
Jurassic Park n'est pas un seul et unique film, c'est une trilogie.
Les personnages de TLW ne comptent pas ?

Hammond finissant en proie au doute face à Sattler et qui change d'avis au point de vouloir mettre fin aux agissements de son neveu, je trouve ça bien travaillé personnelement mais bon c'est passé à la trappe...

Le coté sarcastique de Malcolm est quand même génial et assez unique en son genre. Et le mec devient quelque peu plus sombre après le drame de JP ce qui rend le personnage davantage intéressant.

Roland Tembo est même considéré comme le personnage le plus intéressant de TLW en règle générale.

El Punisher a écrit :

personne n'est réellement méchant en fin de compte : tous sont plus ou moins nuancés, je pense directement à Hoskins, qui apparaît comme un protagoniste aux yeux de tous mais qui n'est finalement pas si méchant que ça : il défend des arguments militaires tout à fait recevables et qui ne sont pas foncièrement mauvais.

Il y a erreur : le personnage est dépeint comme un gros méchant à travers une certaine arrogance, son caractère bien trempé et surtout son petit projet dévellopé sous le dos du patron de la boite.
A la manière dont il se comporte, il pourrait très bien finir ses tirades par "mouhahahaha je suis diabolique".

Son argument militaire de vouloir envoyer des animaux à la guerre pour tuer des gens, risquer de se faire tuer ou bien les deux, c'est pas très recevable je trouve, et la guerre n'est jamais quelque chose de bon en soit...

Après l'idée d'une entreprise qui développe des projets militaire n'est pas irréaliste en soit, mais le fait de transposer ça au travers d'un complot non voulu par le patron, ça rend le personnage méchant...

Je pense que si le sujet avait été abordé comme étant un projet demandé et validé par Masrani, le coté méchant d'Hoskins aurait été largement nuancé.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Michael Crichton

Hors ligne

#146 16-12-2016 14:44:28

El Punisher
"La Grande"
Inscription : 07-03-2015
Messages : 1 507

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

JW est le film qui se rapproche le plus de JP au niveau de la structure, il est normal que la comparaison se fasse dans ce sens. Et puis, nombre de fois où on a pu lire "cette scène de JW n'atteint pas le quart de la magie que procure JP"...

Je ressentis bien plus de frayeur de la part de Zach/Grey quand ils se font attaquer par l'I.Rex à la fin du film, que pour Tim/Lex lorsqu'ils se font attaquer par les Raptors. Après, je suis d'accord que lors de la scène finale de JW casse un peu le tout, mais je n'ai plus souvenir de comment sont Tim/Lex à la fin du film.

Malcolm est le meilleur personnage de la trilogie à mon sens, puisqu'il est nuancé, bien plus que les autres (même si son côté "dragueur lourd" dans JP est risible, ça donne juste envie de lui foutre des baffes).

Hoskins n'est pas foncièrement méchant dans les faits, c'est juste parce qu'il n'est pas bisounours qu'on l'identifie comme quelqu'un de méchant : son idée semble néfaste, mais pas idiote, puisqu'un effectif de dinosaures au service de l'armée serait certainement plus convainquant qu'une troupe d'hommes envoyé au front. Après, il est plutôt secondaire dans le film ce qui en fait un "méchant" bas de gamme, et sa mort est dommage à mon sens, ce n'est pas forcément lui que j'aurai sacrifié.

Hors ligne

#147 16-12-2016 17:39:33

Ulfric Sombrage
Spinosaurus furax
Lieu : Au Metroflex
Inscription : 19-07-2015
Messages : 7 590

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

"le personnage est dépeint comme un gros méchant à travers une certaine arrogance, son caractère bien trempé et surtout son petit projet dévellopé sous le dos du patron de la boite."

Il est pas méchant, c'est juste un connard. Mais appart travailler dans le dos de Masrani, il fait quoi de volontairement méchant ?
L'antagoniste d'un film est pas forcément méchant; comme le dit Wu, tout est une question de point de vue.

"Son argument militaire de vouloir envoyer des animaux à la guerre pour tuer des gens, risquer de se faire tuer ou bien les deux, c'est pas très recevable je trouve"
C'est aussi recevable que l'idée des Russes qui se sont dit qu'envoyer des chiens faire exploser des panzers

"ça rend le personnage méchant..."
Ca fait de lui un antagoniste, nuance.
Si il avait comploté dans l'ombre du patron pour libérer/tuer les dinosaures parce que "la nature est trop belle faut pas l'exploiter", est-ce qu'il aurait toujours été méchant ?


"Everybody wants to be a bodybuilder, but nobody wants to lift no heavy-ass weights"

Hors ligne

#148 16-12-2016 18:49:36

Laaris
Ray Arnold
Inscription : 13-11-2010
Messages : 7 472

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

Nedry n'est pas foncièrement méchant, c'est un working class hero qui se venge du sale milliardaire capitaliste qui l'exploite.

Contrairement à Hoskins qui est juste un méchant simple qui veut exploiter une technologie à des fins militaires comme on peut en trouver dans quatrouze millions de films.

Dernière modification par Laaris (16-12-2016 18:53:16)


You either die as a fan or wait for enough sequels to see yourself become the hater.

Hors ligne

#149 16-12-2016 20:04:36

El Punisher
"La Grande"
Inscription : 07-03-2015
Messages : 1 507

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

Pour vous situer mon avis, Hoskins est plus cliché de base, puisque découlant d'une certaine réalité (des militaires "bornés" comme lui existent), mais a bien plus de profondeur grâce à son temps d'antenne plus large que Nedry et ses prises de positions intéressantes.

Nedry ne découle d'aucun cliché (à part sa première scène où il mange... ... comme un porc), mais n'a aucune profondeur, je n'arrive pas à le voir comme un "working classe héro" suite à une broutille avec Hammond, seulement comme un obèse cucul, qui ne cherche que l'argent. Ça n'en fait pas un vrai méchant, il n'est pas crédible pour un sou et c'en est même étonnant de voir un personnage aussi pourri être à l'origine des évènements du film.

Ça doit venir de l'époque de production, mais il n'empêche que JP reste dans l'alignement basique, contrairement à JW, que je trouve plus intelligent dans la construction de ses personnages, qui sont, la plupart, nuancés, avec des aspects positifs et négatifs. Si Wu et Hoskins tendent plus vers la méchanceté, ils ne sont pas intéressé par l'argent, ne sont pas des meurtriers et ont des arguments pertinents et recevables concernant les dinosaures du parc.

Hors ligne

#150 16-12-2016 20:27:47

Laaris
Ray Arnold
Inscription : 13-11-2010
Messages : 7 472

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

Non mais je ne pense pas ce que je disais, je voulais juste montrer qu'on peut tourner les choses de la façon dont on veut les voir.
Moi perso honnêtement je ne vois pas plus de nuance ou de subtilité dans la construction de Hoskins et Wu que dans celle de Nedry.


You either die as a fan or wait for enough sequels to see yourself become the hater.

Hors ligne

#151 17-12-2016 12:10:16

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 18 146

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

Ulfric Sombrage a écrit :

"Son argument militaire de vouloir envoyer des animaux à la guerre pour tuer des gens, risquer de se faire tuer ou bien les deux, c'est pas très recevable je trouve"
C'est aussi recevable que l'idée des Russes qui se sont dit qu'envoyer des chiens faire exploser des panzers

Exacte, je connais cette histoire des chiens explosifs.

Mais pour le coup, le contexte est différent.
On est pas en pénuries d'armes anti chars et encore moins dans un conflit mondial à grande échelle.

"ça rend le personnage méchant..."
Ca fait de lui un antagoniste, nuance.
Si il avait comploté dans l'ombre du patron pour libérer/tuer les dinosaures parce que "la nature est trop belle faut pas l'exploiter", est-ce qu'il aurait toujours été méchant ?

Tout est une question de point de vue !
Mais le faire en risquant la vie d'autrui et en aboutissant à des morts, ça en aurait fait un connard malgré lui. 
Il il aurait fait passer ses idéaux de la mauvaise manière.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Michael Crichton

Hors ligne

#152 17-12-2016 13:41:27

Ulfric Sombrage
Spinosaurus furax
Lieu : Au Metroflex
Inscription : 19-07-2015
Messages : 7 590

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

"Mais pour le coup, le contexte est différent.
On est pas en pénuries d'armes anti chars et encore moins dans un conflit mondial à grande échelle."
Les Soviétiques non plus puisque l'idée date des années 20/30 wink


"Everybody wants to be a bodybuilder, but nobody wants to lift no heavy-ass weights"

Hors ligne

#153 18-12-2016 07:36:48

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 18 146

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

El Punisher a écrit :

Ça doit venir de l'époque de production, mais il n'empêche que JP reste dans l'alignement basique, contrairement à JW, que je trouve plus intelligent dans la construction de ses personnages, qui sont, la plupart, nuancés, avec des aspects positifs et négatifs. Si Wu et Hoskins tendent plus vers la méchanceté, ils ne sont pas intéressé par l'argent, ne sont pas des meurtriers et ont des arguments pertinents et recevables concernant les dinosaures du parc.

Après perso l'inclusion de nouveaux personnages ne m'a jamais dérangé à la base, ni même leur positionnement.
Au contraire, c'est mieux ainsi pour reprendre la franchise sur de bonnes bases.

Mais voilà, même si on peut d'un coté honorer leur construction, leur rendu n'en reste pas moins poussé à l’exagération caricaturale.
Vouloir fouiller des personnages est une chose, mais le pousser à l'extrême en sombrant dans la caricature la plus totale en est une autre.
Et cela ce ressent à travers :
-la leçon du mec viril qui doit montrer à la femme d'affaire coincée c'est quoi les plaisirs de la vie,
-cette même femme qui d'un coup passe de coincée à aventurière,
-Les deux dont tout oppose et qui se rendent compte qu'ils sont fait l'un pour l'autre
-L'ancien militaire tellement obnubilé par son ancienne fonction qu'il complote pour mener son projet sans que personne ne le sache
-Le geek à lunettes qui n'a pas de copine et qui se prend un râteau.

Ok JP repose peut-être sur certains clichés, mais quand je vois ce que j'ai cité plus haut, sincèrement ce film joue largement sur la subtilité.
Subtilité qui au final s'illustre au travers de... la simplicité des personnages ?

Je n'ai d'ailleurs pas en quoi compris pourquoi tu considère le fait qu'Hammond soit un gentil grand père et ses petits enfants gentils aussi comme un cliché.
Tous les enfants ne sont pas des petits cons, des enfants gentils comme Lex et Tim il en existe plein... tout comme il existe des gentils enfants qui on la chance d'avoir un grand père gentil et attentionné.
D'ailleurs le milliardaire rêveur et sympathique, ça change pas mal des hommes d'affaires verreux que l'on voit souvent dans les films. wink

Ce que je veux dire c'est que ça ne sert à rien de vouloir absolument travailler des personnages si au final tu tombes dans une grosse caricature banale et maintes fois exploitée.

Car pour aller plus loin, il y a aussi le coté, toutes ces caricatures/clichés, ont déjà été suffisamment exploitées par le cinéma auparavant et ça en devient lassant.
C'est l'une des raisons pour lesquelles je n'ai guère apprécié la manière dont ces personnages ont été abordés : j'en ai assez de voir sans arrêt ce genre de clichés au cinéma en particiulier en 2016.
Dans les années 90* ça passait, mais dans les années 2010, non quoi.

*Oui les clichés que je n'aime pas dans JW me font penser aux blockbusters des années 90 autres que JP et TLW car on avait échappé à ceux que j'ai cité plus haut.

Et puis mince encore une fois, JP est une trilogie pas un seul film.
On a des personnages vraiment intéressant dans TLW et le changement de point de vue de Hammond et le coté sombre de Malcolm leur ajoute une certaine aura.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Michael Crichton

Hors ligne

#154 18-12-2016 12:05:44

Ulfric Sombrage
Spinosaurus furax
Lieu : Au Metroflex
Inscription : 19-07-2015
Messages : 7 590

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

"e n'ai d'ailleurs pas en quoi compris pourquoi tu considère le fait qu'Hammond soit un gentil grand père et ses petits enfants gentils aussi comme un cliché.
Tous les enfants ne sont pas des petits cons, des enfants gentils comme Lex et Tim il en existe plein... tout comme il existe des gentils enfants qui on la chance d'avoir un grand père gentil et attentionné."

Parce que c'est un cliché, le gentil papy excentrique qui veut faire plaisir à ces petits enfants.
Oh bah tiens, un homme et une femme (ou deux hommes/deux femmes, on s'en blc) que tout opposaient et qui sont en couple ça existe dans la vraie vie ! Donc c'est pas un cliché !
Nedry le nerd obèse et qui bouffe tout le temps, ça existe dans la vraie vie, donc c'est pas un cliché !

Tu sais, y'a sans doute des arabes voleurs et des juifs avide de fric, c'est pas pour autant qu'en représenter n'est pas cliché.

TLW est le seul a échapper aux clichés bien baveux d'Hollywood (Appart pour Ludlow), parce que bon hein, le nerd obèse et moche, le papy excentrique et le papa de substitution (qui n'aime pas les enfants à la base), c'est pas Spielberg qui les a inventé. Si ça a été greffé sur les personnages du roman, c'est bien pour une raison.

Dernière modification par Ulfric Sombrage (18-12-2016 12:05:57)


"Everybody wants to be a bodybuilder, but nobody wants to lift no heavy-ass weights"

Hors ligne

#155 18-12-2016 15:12:43

El Punisher
"La Grande"
Inscription : 07-03-2015
Messages : 1 507

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

Ils ne sont pas opposés, ils ont simplement des centres d'intérêts différents, car ne vivant pas dans le même univers (Owen étant sur le terrain auprès des animaux, tandis que Claire s'occupe de la gestion du parc).
J'ai aucun soucis à ce que Lowery se soit pris un râteau, tu aurais encore plus gueulé si ça s'était fini par un baiser (et ça, ç'aurait été 50x plus cliché).

J'ai pas de soucis particulier avec les enfants dans JP, c'est seulement Hammond dont Ulfric résume bien ma pensée, c'est le gentil papy qui gâte ses petits enfants. Et tu te contredis, puisque tu acceptes ce cliché dans JP pour dénigrer ceux de JW qui sont tout autant calqué dans la réalité.

Hors ligne

#156 19-12-2016 12:40:23

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 18 146

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

El Punisher a écrit :

J'ai pas de soucis particulier avec les enfants dans JP, c'est seulement Hammond dont Ulfric résume bien ma pensée, c'est le gentil papy qui gâte ses petits enfants. Et tu te contredis, puisque tu acceptes ce cliché dans JP pour dénigrer ceux de JW qui sont tout autant calqué dans la réalité.

C'est pas une question de réalité mais surtout le fait qu'on a vu, revu et rererevu ce genres de clichés ce qui à la longue deviennent lassant... en particulier en 2016.

Et je en vois pas un cliché dans la relation de Hammond avec ses petits enfants.

La gentillesse des petits enfants permet notamment d'apprécier le coté flippant et dramatique des attaques de dino que sont la cuisine et l'attaque de la Ford. Toutes deux sont reconnues comme des scènes iconiques et bien flippantes tant dans la saga que dans l'histoire du cinéma.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Michael Crichton

Hors ligne

#157 19-12-2016 15:18:04

El Punisher
"La Grande"
Inscription : 07-03-2015
Messages : 1 507

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

Le papy tout beau tout gentil qui gâte ses petits enfants, si, c'est un énorme cliché, bien plus gros que tout ceux dans JW. D'ailleurs, il me semble que Hammond est bien plus nuancé dans les romans.

Hors ligne

#158 19-12-2016 16:08:43

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 18 146

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

El Punisher a écrit :

Le papy tout beau tout gentil qui gâte ses petits enfants, si, c'est un énorme cliché, bien plus gros que tout ceux dans JW. D'ailleurs, il me semble que Hammond est bien plus nuancé dans les romans.

Le papy tout gentil est milliardaire, il a les moyens de faire de beaux cadeaux à ses petits enfants.

A sa place je ne me serait pas privé de faire profiter de mon parc d'attraction à mes petits enfants en avant première.

Non pas que je n'ai jamais aimé mon grand père, mais j'aurai aimé en avoir un comme lui (pour son affection, pas un papy milliardaire je précise). ^^


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Michael Crichton

Hors ligne

#159 20-12-2016 09:28:04

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 18 146

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

Après la chose que je voudrai rajouter par rapport aux clichés de Jurassic World, c'est que dans le monde du cinéma en général il y a clichés et clichés.

J'oppose un double sens à ce mot car si certains clichés existent bel et bien, d'autres deviennent à mon jugement, hyper risibles quand ceux-ci ont été suffisamment exploités maintes et maintes fois dans le monde du cinéma depuis des décennies.

Tout ce qu'on voit dans JW c'est à dire :
-Le couple qui se forme en plein milieu du film,
-Les deux frères rivaux qui fraternisent,
-Le geek qui se prend un vent,
-L'ancien militaire obsédé par son ancien travail... etc.

Tout ça ce n'est que du réchauffé vu des millions fois dans une large partie des grosses productions depuis quelques décennies et à force ça devient vraiment lassant quand les films appliquent cette formule à la pelle.

Ce que je ressens ici ne vaut pas que pour Jurassic World, ça vaut pour le 7ème art en général.

Bien avant Jurassic World, il y a déjà des films qui n'ont pas gagné en mon estime à cause de ce réchauffé.
Je citerai Pompéi, méga déception d'il y a presque 3 ans, où j'appliquais déjà des critiques similaires à celles que j'ai faites à l'encontre de JW.
Je pourrai citer également San Andreas, énième film au potentiel gâché. Potentiel gâché... par son lot de clichés vus et revus et hypers risibles.
Ma critique de Pompéi par ici (message du 19/04/2014).
Et critique de San Andreas par ici (message du 27/05/2015 : j'ai été un peu indulgent à l'époque, l'ayant revu récemment, il a baissé dans mon estime).

Pareil pour Rogue One que j'ai vu récemment et qui m'a plu... mais qui aurait été bien meilleur si le film ne puisait pas lui aussi dans des recettes déjà rabâchées trouzemille fois :
-La protagoniste a eu des problèmes de familles liés au méchant de l’histoire
-Son aventure est fortement liée à ses histoires de famille et au méchant
-Les deux se retrouvent en face à face
-Comme par hasard, la protagoniste est sauvée in extremis par le gentil que l'on croyait mort juste avant...
-Le discours moralisateur sur les valeurs de la rébellion
-Le groupe le plus rebelle parmi les rebelles qui sauve tout le monde en bravant l'interdiction...
-Les deux se rendent compte de leur sentiment respectifs avant de mourir, mais Dieu merci, on ne se tape pas le coup du bisou d'amour avant la mort... OUF !

Donc voilà juste pour dire que c'est aussi une critique à l'encontre du cinéma qui mériterait un méga vent de fraîcheur en puisant un peu plus dans l'originalité à ce niveau là que ce soit JW ou non.


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Michael Crichton

Hors ligne

#160 20-12-2016 11:39:36

Laaris
Ray Arnold
Inscription : 13-11-2010
Messages : 7 472

Re : Les personnages sont-ils plus clichés que dans les précédents films ?

Pour rappel, un cliché c'est un archétype mal utilisé.

Tous les exemples que vous citez sont des archétypes de personnages, mais tous ne sont pas des clichés.


You either die as a fan or wait for enough sequels to see yourself become the hater.

Hors ligne

Pied de page des forums