Jurassic-Park.fr | Le Forum

Bienvenue sur le forum Jurassic-Park.fr

Vous n'êtes pas identifié(e).

#61 28-09-2021 19:43:48

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Non plus mais c'est bel et bien qui a, IRL, des vidéos en lien avec la franchise sur sa chaîne.


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#62 28-09-2021 21:59:10

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 17 020

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Ne me dit pas que c'est JDG ton youtubeur français ?

Il parlera en arrière plan dans le contexte d'un chapitre de jeux vidéos en lien avec les événements des films et de tes fics dans le Bazar du Grenier mais intrinsèquement à ton univers (et celui des 3 premiers films) ?
Genre Jurassic World le jeu officiel du parc d’attraction par InfoGrammes (ou IngenGames) ?

Dernière modification par Monsieur ADN (28-09-2021 21:59:21)


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Michael Crichton

Hors ligne

#63 28-09-2021 22:13:19

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Tu chauffes beaucoup. Par contre, le caméo est beaucoup plus rapide et simple que tous ce que vous avez suggéré (qui sont des idées sympas nonobstant.). Si c'était un film, il n'y aurait même pas besoin de solliciter le dit youtuber pour faire le caméo.

J'ai presque peur de vous décevoir.  lol


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#64 29-09-2021 00:45:19

Spyrex
Spinosaurus furax
Lieu : Au large du Costa Rica
Inscription : 30-12-2013
Messages : 8 262

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Squeezie.


zndi.jpg

Hors ligne

#65 29-09-2021 06:28:01

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 17 020

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Ou alors JDG qui critique en arrière plan une adaptation des évènements de 1993 en film (genre dans l'univers JP est une adaptation en film du vrai accident dans le parc) ?


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Michael Crichton

Hors ligne

#66 29-09-2021 08:00:00

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Spyrex a écrit :

Squeezie.

Oh quand même !  lol


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#67 29-09-2021 08:47:40

Xav' Malcolm
Compsognathus
Inscription : 11-10-2020
Messages : 163

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

On a pas un youtubeur dans le forum ?

Hors ligne

#68 29-09-2021 08:50:52

Monsieur ADN
Mothafuckin' T.rex
Lieu : Dans ton sang
Inscription : 02-01-2014
Messages : 17 020

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Alors j'ai rapidement pensé à Laaris vu que je JP.fr propose de temps en temps des vidéos mais vu que The Geeky précise Youtubeur célèbre, je ne pense pas.  big_smile

Après vu que je chauffe avec JDG, ce serait pas Seb de la même chaine pour le coup ?

Parce qu'à part JDG, un Youtubeur célèbre qui ferait des vidéos sur JP je ne vois pas.  neutral

EDIT
A moins qu'il ne s'agisse de M-Gigantopraptor qui avec ses vidéos paléos était susceptible d'en parler de temps à autres ?
Mais vu que ça fait un bail qu'il n'officie plus sur sa chaine...

Dernière modification par Monsieur ADN (29-09-2021 08:52:42)


"Dans d'autres siècles, les êtres humains voulaient êtres sauvés, ou améliorés, ou libérés, ou éduqués. Mais dans le nôtre, ils veulent êtres divertis. La grande peur de notre siècle n'est pas la maladie ou la mort, mais l'ennui. Un sentiment de temps libre entre nos mains. Un sentiment de ne rien faire. Le sentiment de ne pas être divertis."
Michael Crichton

Hors ligne

#69 29-09-2021 10:19:02

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Monsieur ADN a écrit :

Après vu que je chauffe avec JDG, ce serait pas Seb de la même chaine pour le coup ?

Bingo !

Sébastien Rassiat fera en effet un caméo indirect dans le récit par le biais d'une variante du meme David Goodenough que voici :

meme-v3.png

Le meme sera vu un court instant sur l'écran de téléphone d'un des personnages principaux quelque part au milieu de l'histoire.


Sinon, voici l'extrait que j'ai mentionné hier.


                                                          Extrait n°2 : Des vélociraptors dans la cuisine.

Contexte de l'extrait
Venant d'arriver au Site D, le complexe d'InGen dans les Montagnes de l'Ismaloya où les animaux survivants de Jurassic World sont gardés, Claire, Owen, Alexander ("hypothétique joué" par Jim Rash), Zia et Franklin sont en train de faire le tour de l'endroit en compagnie de Juan, le chef animalier ("hypothétiquement joué" par Nacho Fresneda), lorsqu'ils apprennent que deux vélociraptors se sont échappés du chenil. Alors qu'Owen et Juan vont aider à la capture des prédateurs dans une cuisine, Claire et le trio du GPD sont emmenés dehors par Marisol, une des soigneuses, pour regarder à travers les fenêtres et servir d'yeux pour ceux dans la cuisine. Tandis que Franklin est vraiment effrayé par la situation, ayant entendu d'horribles choses au sujet des vélociraptors, ses compagnons sont étrangement plus calmes.

L'extrait

...
— C’est lesquels qui se sont échappés ? Demanda Owen à Allison alors qu’eux et Juan enfilaient les équipements de protection, dont les gants en cuir et les visières.

— Randy et Kim.

— Je me souviens d’eux. Des maîtres de l’évasion et des voleurs nés.

— On les avait mis au chenil suite à une bagarre avec les trois autres mais ce pouilleux de Pedro a du mal fermer leurs cages, grommela-elle. Oscar a dû tirer une drôle de gueule lorsqu’il les a vus passer devant la porte du QG de l’UCA pour entrer ici.

— Espérons qu’ils n’aient pas trop saccagé la cuisine, dit le chef animalier.

Une fois qu’ils furent prêts, ils se dirigèrent vers Alfredo et la porte de la cuisine avec l’attirail qu’on avait sorti. Owen avait le drap, Juan transportait les muselières ainsi que deux chaperons dans un petit sac, et Allison ouvrait la marche car c’était elle qui avait le couvercle de la poubelle, le tenant par la poignée devant son corps à la manière d’un bouclier, et était prête à s’en servir pour repousser les prédateurs si jamais ceux-ci cherchaient à sortir alors qu’elle et les deux hommes entraient.
Derrière, Pasqual, Horatio et Vinny étaient prêts à réceptionner les animaux, attendant avec des cages de transport, et d’un signe de tête, Juan indiqua à Alfredo qu’ils étaient prêts et celui-ci ouvrit la porte, laissant le trio entrer en vitesse. Il referma derrière eux et ils balayèrent la cuisine du regard avant de s’avancer à la recherche des vélociraptors. Regardant sur leur gauche, en haut d’une ligne d’étagères, Owen vit les visages de Claire, des membres du GPD et de Marisol collés contre les fenêtres. 


    Etant donné que les dites fenêtres, petites et rectangulaires, étaient sur la partie supérieure du mur, les cinq se tenaient debout à l’arrière d’un pick-up que Marisol avait garé le long du mur et scrutaient du mieux qu’il pouvait les allées ainsi que les trois rangées de meubles de rangements bas et de plans de travail au centre de la salle. Alors qu’Owen et Allison s’avançaient chacun dans une allée différente, lui dans celle entre le mur et la première rangée et elle entre cette dernière et la deuxième rangée, Franklin cherchait frénétiquement les raptors du regard, craignant de les voir surgir soudainement et bondir sur les soigneurs désarmés pour les mettre en pièces. Mais en dehors de ces derniers, la cuisine semblait tout à fait déserte et de ce qu’ils voyaient, elle ne semblait pas être saccagée et les seuls aliments qu’ils virent exposés furent des fruits et des légumes, inintéressants pour les vélociraptors, et la viande était stockée dans de grands réfrigérateurs alors fermés.

— On a toute la cuisine en visuel mais je ne vois aucun raptor, constata Franklin. Ce sont des jeunes ?

— Non, ce sont des adultes, répondit Marisol.

Mais alors que Juan s’enfonçait dans la deuxième allée, la même dans laquelle sa collègue s’était engagée, Franklin vit du coin de l’œil un animal se déplacer furtivement, finissant de remonter l’allée dans la direction opposée à celle du chef animalier et tourner pour disparaître aussitôt derrière le coin d’un meuble à l’extrémité de la troisième rangée. Invisible jusque-là car ayant avancé tout contre les meubles de la deuxième rangée, hors de leur champ de vision, l’animal avait été trop rapide pour que l’informaticien puisse le voir clairement mais il avait remarqué une silhouette bipède, une petite taille d’environ deux mètres de longueur pour cinquante à soixante centimètres de hauteur, et un corps recouvert de plumes.

— Vous avez vu quelque chose ? Lui demanda la soigneuse.

— Il y avait… une sorte d’oiseau…, répondit Franklin d’une voix hésitante.

— Décrivez-moi cet oiseau.

— Il avait une longue queue, une tête étroite et un dos brun sombre.

— C’est Randy.

— Randy ?

— Le mâle.

Le mâle ?

En tournant la tête sur le côté, Franklin remarqua que ses compagnons le regardaient d’un air quelque peu amusé et il réalisa alors qu’on l’avait mené en bateau.

— Attendez, ce n’était pas un vélociraptor. Ce truc était à peine plus gros qu’une dinde. Vous plaisantez, n’est-ce pas ? Tout ce bazar pour des dindes griffues…

— Un peu de respect jeune homme ! Le reprit Marisol, qui venait de renseigner la localisation de Randy à Juan grâce à son oreillette. Ils peuvent t’envoyer à l’hosto si tu t’y prends mal avec eux.

Claire se tourna alors vers lui et lui dit :

— Dis-moi, tu ne serais pas un de ceux encore coincés à la fin du siècle dernier ou au début des années 2000, à l’époque où on appelait les néoraptors vélociraptors ?

— Euh…

Il devint honteux de sa confusion et vit Alexander lui adresser un sourire en coin tandis que Zia pouffait de rire.

— Vous auriez pu me prévenir, leur murmura-il sur un ton de reproche. Je passe pour un boulet de compétition maintenant. Merci les gars !

D’une voix plus audible, il ajouta :

— C’est la faute des gens au siège aussi ! Lorsqu’ils parlaient des raptors mangeurs d’hommes, ils utilisaient le mot vélociraptor et non néoraptor.

— Heureusement que Wu a placé ces derniers dans un nouveau taxon avant l’ouverture de Jurassic World, dit Zia, car les rapports antérieurs ainsi que les films de Spielberg avaient déjà pas mal semé la confusion…

Les trois membres du GPD réorientèrent leurs regards dans la cuisine, où Allison revenait sur ses pas, se dirigeant vers le meuble derrière lequel Randy avait disparu.


     Juan la croisa en chemin et alla rejoindre Owen à l’autre extrémité de la cuisine. Ils se dirigèrent aussi vers la troisième rangée mais lorsqu’ils atteignirent l’allée entre cette dernière et la deuxième rangée, Juan la désigna du regard et Owen alla s’y positionner avec le drap. Le chef animalier posa délicatement son petit sac au sommet d’un plan de travail et en sortit une muselière et un chaperon, semblable à ceux utilisés en fauconnerie. Il saisit la muselière, regarda Owen, qui hocha de la tête, puis Allison, qui s’était arrêtée juste avant le coin de l’extrémité opposée de la troisième rangée, prête à tourner. Elle hocha de la tête également et juste avec sa main, Juan fit un compte à rebours, commençant à cinq. Quand il atteignit zéro, Allison contourna enfin le meuble et tomba bel et bien sur un vélociraptor mâle.
Ceux-ci pouvaient être distingués des femelles grâce à leur manteau brun sombre strié de noir, leur calotte rousse et la présence d’un loup noir au-dessus des yeux qui pouvait rappeler le masque de Zorro.
Randy s’était retourné, et tout en la regardant en gardant sa tête penchée sur le côté, il ronronnait tout doucement.

— Ok Randy. La récréation est finie. Il est temps de rentrer dans ta cage, lui dit la soigneuse calmement.

Elle s’avança lentement vers lui mais il écarta les bras, bomba sa poitrine et tendit son cou et pointa son long et étroit museau bleuâtre vers la gorge d’Allison. Ses mâchoires s’entrouvrirent, laissant échapper un sifflement irrité.

— Randy ! Gronda-elle en orientant le couvercle vers l’animal, prêt à le repousser si jamais il décidait de bondir sur elle.

Elle ne se laissa pas intimider et avança. Le vélociraptor continua de siffler, avant de soudainement faire volte-face et de détaler en direction de la porte grande ouverte à l’autre bout de l’allée, celle d’une pièce annexe servant de magasin où les soigneurs soupçonnaient Kim d’y être cachée parmi la pénombre. C’est alors que Juan surgit dans sa trajectoire et referma la porte dans un claquement sec. Randy pivota prestement en claquant des mâchoires à son encontre, se dirigeant vers le mur avec les fenêtres, mais il poussa un cri de surprise lorsqu’un drap atterrit sur lui, l’arrêtant net dans sa course et le recouvrant tout entier, à l’exception du bout de sa queue. Sur le coup, le drap l’ennuyait beaucoup mais étrangement, l’obscurité qu’il fournissait l’apaisa.
Owen et Juan se précipitèrent sur l’animal. Tandis qu’Owen le maintenait sur place, positionnant ses mains sur ses jambes afin de l’empêcher de donner des coups, le chef animalier releva un peu le drap afin de dégager la tête du vélociraptor. En une fraction de seconde, Randy projeta son museau en direction du visage du soigneur mais celui-ci saisit son cou, arrêtant le museau à quelques centimètres de sa visière, et l’éloigna de sa tête.

Alors que Juan muselait le prédateur, faisant attention de ne pas lui recouvrir ses narines, et lui mettait également son chaperon, les soigneurs entendirent quelque chose gratter contre la porte du magasin et le chef animalier leva les yeux dans sa direction, sachant que Kim devait probablement essayer de sauter sur la poignée de la porte et de s’appuyer suffisamment longtemps dessus afin de l’ouvrir. Il remarqua qu’au lieu de la surveiller, Allison les regardait.

—  La porte ! S’écria-il.

Mais avant qu’elle puisse la bloquer, la poignée s’abaissa et la porte s’ouvrit de l’intérieur, laissant un vélociraptor au manteau beige et à la calotte grise pâle surgir de la pénombre toutes griffes dehors. Tout comme le mâle, son manteau était strié de noir, sa gorge blanche, et sa poitrine et son ventre roses blanchâtres pâles.
Kim bondit sur le plan de travail le plus proche et siffla à l’encontre des soigneurs, comme pour leur dire de relâcher Randy, et ses yeux fixèrent ceux d’Allison, alors presque au même niveau et qu’à quelque pas d’elle.
Voyant que Kim semblait prête à bondir sur elle, Owen se tourna vers Juan :

— Aide là à la distraire ! Je vais me débrouiller avec lui.

Aveuglé par le chaperon, Randy s’était calmé, suffisamment pour qu’Owen ait pu passer une main sous le drap et attraper ses pattes avec celle-ci. Juan tira le drap, découvrant le vélociraptor mâle, et Owen souleva ce dernier, gardant son corps contre son torse en plaquant ses bras contre lui avec son autre main, tout en maintenant les deux pattes repliées sous le corps. 
Il le transporta ainsi jusqu’à la porte d’entrée de la cuisine et tandis que Juan et Allison distrayaient Kim, Alfredo ouvrit la porte et on prit délicatement Randy des bras d’Owen pour le mettre dans une cage de transport, posée sur un chariot.
Owen retourna dans la cuisine pour aider les deux autres soigneurs et ils poursuivirent Kim à travers la cuisine, alors qu’elle bondissait d’une rangée à une autre, renversant divers ustensiles et sacs de nourriture au passage, et escaladait même les étagères tout en poussant des petits cris aigus qu’une oreille humaine pouvait aisément trouver narquois.

— Descends de là tout de suite, espèce de singe à plumes ! Rouspéta Juan en espagnol à un moment, alors que Kim le regardait du haut d’une étagère.

Après bien des efforts, ils parvinrent à la capturer elle-aussi, répétant l’opération effectuée avec Randy, et Marisol ramena Claire et les membres du GPD à l’intérieur.

Fin de l'extrait


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#70 31-10-2021 13:11:31

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Bonjour à tous,

L’écriture du deuxième acte est enfin terminée, avec presque 78 000 mots au compteur tandis que l’intégralité de l’histoire totalise dans les 130 000 mots pour le moment. Je visais au départ la barre des 170 000 mots environ avec cette histoire mais je crois qu’il faudra que je la hisse plus haut car les derniers animaux de Jurassic World n’ont toujours pas quitté le Costa Rica et les seules scènes d’action ou de suspense avec des enjeux de vie ou de mort sont celles du Prologue. Mais cela changera avec ce qui est prévu pour le troisième acte, au cours duquel l’intrigue de volet se déplacera enfin hors du Costa Rica…


A noter aussi qu’il y a eu d’autres rajouts au casting hypothétique depuis :

- Un nouveau personnage secondaire en la personne de Brice Le Goff, le vétérinaire de la Ferme et « hypothétiquement joué » par Jean-Christophe Hembert (Kaamelott; Bref) (oui, oui, notre Karadoc national !)

Jean_Christophe_Hembert.png

- Et trois guest-stars parmi l’équipe des soigneurs de la Ferme.
    - Les acteurs/humoristes/musiciens britanniques Julian Barratt (The Mighty Boosh; Flowers) et Noel Fielding (The Mighty Boosh; The IT Crowd)
   
Julian_Barratt.jpgNoel_Fielding.jpg

        - L’acteur-réalisateur allemand Michael "Bully" Herbig (Qui peut sauver le Far West ?; Space Movie : La Menace fantoche)
   
Michael_Bully_Herbig.png


Rendez-vous début décembre pour un gros extrait, consacré au fameux dîner que j’ai mentionné quelques posts plus tôt. Il fera également office de petit cadeau de Noël en avance de ma part.


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#71 01-12-2021 09:09:45

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Bonjour à tous,

J’ai le plaisir aujourd’hui de partager le troisième extrait de La Reine Rouge. Bien plus long que les deux autres partagés jusque-là, il constitue en vérité l’intégralité du chapitre auquel il est associé, titré Un Dîner pas très parfait. Comme je l’ai écrit quelques posts plus tôt, la longue scène de repas qu’elle contient est à mi-chemin entre la scène du déjeuner de Jurassic Park premier du nom et une scène de repas classique de Kaamelott.

Extrait n°3 : Un Dîner pas très parfait (chapitre intégral)

Contexte de l’extrait (et du chapitre) :

Deux jours avant le départ de la majorité des animaux pour les Etats-Unis, la directrice du Site D Jocelyn Hodgson organise un dîner à la hacienda du domaine. A celui-ci, sont conviés Claire Dearing, Owen Grady, Alexander Singer, Zia Rodriguez, Franklin Webb ainsi que le mercenaire Kenneth Wheatley tandis que le commandant de l’Unité de Confinement des Actifs Joel Austin, le vétérinaire Brice Le Goff, le chef animalier Juan Baró et l’agent de sécurité Valentine Taylor sont également présents.
Bien que le dîner se passe convenablement au départ, méfiances, rivalités et opinions pour le moins divergentes entre certains des convives auront tôt fait de le gâcher alors qu’ils discutent de sujets divers et variés tels qu’une épidémie d’encéphalite, les Cinq Morts, les crimes avérés ou non de la Garde Grise, des Compsognathus morts dans des circonstances mystérieuses, les fans de la franchise Jurassic, les rivaux de Disney dans l’univers des Parcs à thèmes, la huitième saison de Game of Thrones, les fautes de Claire ou encore la gestion des dinosaures dans un monde post-Jurassic World.


Il est disponible ici :
https://drive.google.com/file/d/1Tf0eYU … sp=sharing

Avis aux lecteurs sensibles aux divulgâchages : Etant donné la nature de certains sujets abordés au cours de ce chapitre, l’extrait contient quelques divulgâchages de l’histoire précédente.

Bonne lecture,



PS : Voici un petit plan de table pour vous aider à vous repérer lors de cette scène :
Plan-de-table-DPTP.jpg


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#72 18-12-2021 13:14:36

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Sur le montage ci-dessous, figurent des lieux qui apparaîtront à la fin de l'histoire. Sauriez-vous deviner le contexte associé à chacun ? (c'est super facile pour deux d'entre-eux)

nbcy.png

PS: Si vous galérez trop, je peux donner des indices sous la forme de cartes.


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#73 21-12-2021 10:58:20

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Voici les deux cartes, qui vous aideront peut-être dans vos devinettes :

s9hb.png

9wpk.png


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#74 15-01-2022 18:14:50

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Bonjour à tous,

Voici une première liste des chapitres qui constitueront La Reine Rouge.

avancement-chapitres-TRQ.png

En vert : Chapitres terminés
En orange : Chapitres en cours d'écriture
En blanc : Chapitres à écrire

(Le chapitre La Chute de Jurassic World peut être considéré comme un "cours accéléré" sur l'histoire précédente pour ceux ne l'ayant pas lus, ou pas finis de la lire, mais souhaitant néanmoins lire La Reine Rouge. Cependant, ce sera à vos risques et périls concernant les divulgâchages)

Attention cette liste n'est pas définitive et peut-être sujette à modifications.
Ces chapitres seront de longueur variable, avec une moyenne de mots par chapitre tournant autour de 3500 selon mes estimations actuelles.

Je vous informe aussi que j'envisage une publication de la version française par "épisodes" hebdomadaires, avec chacun d'entre-eux comprenant un certain nombre de chapitres. Je compte faire huit épisodes, ce qui permettra une publication de toute l'histoire sur deux mois.
Le contenu de chaque épisode, ainsi que le calendrier des publications, sera révélé lorsque j'approcherais de la fin de l'écriture.

Sinon, que vous inspirent les titres révélés ?

Dernière modification par The Geeky Zoologist (15-01-2022 18:32:57)


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#75 18-01-2022 11:28:09

Xav' Malcolm
Compsognathus
Inscription : 11-10-2020
Messages : 163

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Tu as finalement révélé le personnage non humain de Camp Cretaceous, c'est Toro !

Hors ligne

#76 18-01-2022 21:05:55

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Et oui ! Bien qu'il sera assez secondaire comme "personnage", quelques problèmes vont graviter autour de lui. C'est lui le carnotaure dont il est question dans le meme avec David Goodenough. Il y aura trois carnotaures dans l'histoire : Lui, Ariane et Astérion. Ce dernier est basé sur le carnotaure noirâtre à la corne brisée qu'on peut voir à la fin de FK et qui risque fort de revenir dans Dominion (voir le rendu avec l'allosaure partagé il y a quelques mois dans le topic consacré).


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#77 01-03-2022 09:42:10

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Bonjour à tous,

Je passe pour laisser quelques nouvelles.

Avancement de l’écriture

Tout d’abord, voici l’état d’avancement actuel :

efpe.jpg

Mon objectif initial de 170 000 mots pour la totalité de l’histoire a été dépassé il y a peu et j’en suis actuellement à environ 180 000 mots. Mes estimations actuelles donnent un récit d’environ 260 000-270 000 mots mais encore une fois, ce n’est qu’une estimation.

Casting hypothétique

Le casting hypothétique s’étoffe encore un peu avec l’ajout de personnages secondaires.

— Lara Jean Chorostecki (Hannibal; The Expanse) dans le rôle de Margaretha Charteris, une femme que Guillaume Vuillier rencontre dans un bar.
Lara_Jean_Chorostecki.jpg

— Stanley Weber (Borgia; Outlander) dans le rôle de Nicolas Prieur, un expatrié français vivant en Californie et ami de Sophie de Mafart.
Stanley_Weber.jpg

Ces descriptions peuvent paraître évasives mais si j’en dis davantage au sujet de ces deux personnages, je crains de vous divulgâcher.

— Et un personnage de Jurassic World : Evolution aura un rôle secondaire, nul autre que ce cher George Lambert (mais si, vous savez, celui qui n’arrêtait pas de nous demander de faire combattre des dinosaures pour ses contrats à la mords-moi le nœud dans le premier jeu). Dans La Reine Rouge, il sera un cadre d’InGen Security chargé de la sécurité des animaux et des employés d’InGen au domaine Lockwood. Ainsi, il ne sera présent que dans la deuxième moitié de l’histoire. Il est ici « hypothétiquement joué » par son doubleur, Steve Toussaint (Prince of Persia : Les Sables du Temps ; House of the Dragon) :
Steve_Toussaint.jpg

— En plus du caméo indirect de Sébastien Rassiat par le biais du meme David Goodenough, il y aura aussi deux autres vidéastes français fans de Jurassic Park dans des petits rôles. Ils ne « joueront » pas une version fictive d’eux-mêmes mais des personnages à part entière. Mais je ne dirais rien d’autre à leur sujet avant la publication du premier chapitre où ils apparaitront.

Prochain extrait

Je vous informe aussi qu’un nouvel extrait sera partagé soit le mois prochain, soit début mai. Contrairement aux trois extraits jusque-là dévoilés (la conversation entre Malcolm et Vuillier à l’université de Berkeley, la scène des vélociraptors dans la cuisine, et la longue scène kaamelottienne du dîner à la hacienda du Site D), l’ambiance sera plus sérieuse et un certain dinosaure doté de grandes griffes ainsi qu’un autre plus petit mais non moins teigneux seront mis en scène.

Format des publications

Enfin, discutons du format de publications.
Dans mon post de janvier, j’avais écrit que j’envisageais une publication étalée sur deux mois, avec un « épisode » (comprenant chacun un certain nombre de chapitres) par semaine. Cependant, j’ai depuis pensé que ça faisait peut-être beaucoup car il est plus facile de se poser devant un écran et de regarder un épisode de série que d’en lire l’équivalent de son contenu (c’est les aléas des différences entre les médiums).
Ainsi, j’aimerais vous demander ce que vous en pensez et je vous soumets un sondage (voir lien strawpoll ci-dessous) où vous pouvez voter pour le format de publications que vous préféreriez :

1) Format épisodique avec 1 épisode hebdomadaire d’environ 35 000-40 000 mots (environ trois heures de lecture), donnant une publication étalée sur deux mois.
2) Format « feuilleton » avec une moyenne de 7500 mots par semaine (environ un peu plus d’une demi-heure de lecture), donnant une publication étalée sur un laps de temps plus long (il y aurait la possibilité que le rythme s’accélère une fois que j’aurais terminé la rédaction).

Le lien du sondage : https://strawpoll.com/polls/YVyP2EGK2gN

J’annoncerai ma décision lorsque je publierais le nouvel extrait. D’ici là, je vous laisse voter et je vous dis à bientôt.


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#78 03-03-2022 10:14:58

JPNovel
Bébé Raptor
Lieu : Dijon
Inscription : 22-10-2021
Messages : 60
Site Web

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Les fan-fictions en variante et non complément/suite d'une fiction existante ne m'attirent pas.
Ceci dit, d'après ce que j'ai pu survoler sur le forum sur ce post et le précédent, je salue bien bas le temps passé, l’implication et la qualité de ton travail The Geeky Zoologist! Bravo et bon courage pour finaliser

Hors ligne

#79 03-03-2022 15:15:15

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Merci !  smile


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

#80 10-04-2022 15:33:26

The Geeky Zoologist
"La Grande"
Inscription : 02-06-2016
Messages : 1 397

Re : Jurassic World : La Reine Rouge

Bonjour à tous,

Je publie aujourd’hui le quatrième extrait de La Reine Rouge, que j’ai nommé Dans l’Entrepôt. Mais avant que vous ne puissiez le découvrir plus bas dans ce post, voici quelques nouvelles :

Etat d’avancement

Voici l’état d’avancement actuel :
zf2o.jpg
Comme vous pouvez le remarquer, les chapitres finaux et l’épilogue ont déjà été écrits. Pour l’instant, j’en suis à environ 230 000 mots.

Sondage et décision sur le format de publication

En consultant le sondage que j’ai créé au début du mois dernier, j’ai constaté qu’aucun vote n’a été comptabilisé (En dehors d’ici, j’ai partagé le lien du sondage sur deux autre sites). Est-ce parce que personne n’avait d’opinion sur la question ? Ou certains ont-ils votés mais pour x ou y raison, je ne peux voir les résultats ? Le lien fonctionnait-il au moins ?
Quoiqu’il en soit, je pense adopter le format feuilleton (env 7500 mots, une demi-heure de lecture par semaine) dans un premier temps. Ça permettra aux plus impatients de commencer à découvrir l’histoire tandis que je continuerais son écriture. Une fois celle-ci terminée, le rythme de publications risque fort de s’accélérer.
Une date de début des publications sera annoncée probablement en juin, au moment de la sortie de Dominion ou peu après. Pour le moment, j’envisage soit juillet-août, soit septembre.

Notes de chapitres et FAQ

Cette section n’est valide que pour les versions de l’histoire publiées en ligne et non la future version PDF.

En plus des rappels du casting hypothétique dès qu’un personnage inédit sera introduit, les notes de chapitre comporteront également des suggestions de titres musicaux, que le lecteur aura la possibilité d’utiliser pour agrémenter sa lecture. Ces titres sont issus de divers films, séries et jeux-vidéos, et en plus de musiques de Michael Giacchino et John Williams, il y en aura aussi de Bear McCreary, Abel Korzeniowski, Dominik Scherrer, James Horner, Jerry Goldsmith et d’autres. Des exemples en lien avec le prologue et les extraits déjà publiés seront données dans mon post de juin.

Sur fanfiction.net et Archive of Our Own, je mettrais une FAQ avant le premier chapitre. Cette FAQ aura pour but de présenter le projet et répondre à des questions que quelqu’un pourrait se poser en tombant par hasard sur mes histoires. La FAQ sera recopiée ici au moment de la première publication.

Casting hypothétique

Cette fois-ci, il n’y a pas de rajout dans le casting hypothétique mais un changement. Dans le rôle de l’agent du gouvernement costaricain Rodrigue Santagar, Santiago Cabrera cède la place à l’acteur espagnol Hugo Silva (Los hombres de Paco ; El ministerio del tiempo) :
Hugo_Silva.jpg

Cette décision a été influencée par le visionnage des saisons 2 et 3 d’El ministerio del tiempo.

L’extrait

Enfin, voici l’extrait n°4.

Bonne lecture !

Contexte :
Le jour où la plupart des animaux sont envoyés à Puntarenas où l'Arcadia les attend, certains sont libérés par des saboteurs au sein du Site D d'InGen, dans les montagnes de l'Ismaloya. Tandis que l'UCA essaie de les recapturer en dehors de l'Arche, le plus gros bâtiment du complexe, Claire, Franklin et la directrice du site Jocelyn Hodgson sont emmenés par un employé félon à travers le bâtiment. Mais alors qu'ils traversent son entrepôt, ils rencontrent certains des dinosaures échappés.

                                                                 Extrait n°4 : Dans l’Entrepôt

     Mais alors qu’ils étaient parvenus à mi-chemin entre la porte du couloir et l’entrée de l’entrepôt, ils entendirent des bruit de pas à l’extérieur, assez audibles et se succédant assez rapidement. Benito et ses otages se figèrent en les entendant car ce n’était pas ceux d’un humain mais ceux d’un être bien plus grand. Un dinosaure, fuyant probablement l’hélicoptère qu’ils entendaient aussi. Et le son ne semblait pas être celui d’un quadrupède…
     — Bordel. C’est un carnotaure. C’est un carnotaure ! Gémit Franklin.
     —  Ta gueule ! Siffla Claire.
     Trouvant la démarche de l’animal trop bruyante, elle ajouta :
     — Ce n’est pas un carnotaure. Normalement…
     Tournant vers l’entrée de l’entrepôt, l’animal apparut à leurs yeux et se révéla être non pas un carnotaure mais une créature qu’un individu moyen aurait décrite comme une oie géante bedonnante haute comme une girafe, et dotée de pieds larges mais non palmés, avec quatre orteils griffus. 
     — Vous voyez, ce n’est pas un carnotaure, fit remarquer Jocelyn à l’informaticien.
     Malgré sa peur de l’hélicoptère, il était incapable de courir bien vite, ses pattes trapues l’en empêchant, et ne pouvait que trotter tout en se dandinant de manière assez comique, telle une oie. Mais la ressemblance avec les anatidés s’arrêtait là car la queue, touffue comme celle d’un Tamanoir, était plus longue que chez ces derniers et les plumes n’étaient qu’un duvet, brun sombre strié de chamois sur le dos et les bras, et de couleur crème sur le poitrail. Et c’était sans parler des grands bras et de leurs griffes en forme de faux. Un Therizinosaurus.
     — Yuriko… Je ne sais pas si c’est mieux, dit Claire à voix basse. 
     Venant de franchir le seuil de l’entrepôt, la thérizinosaure continua encore un peu et ne s’arrêta que quelques mètres plus loin, regardant derrière elle pour s’assurer que l’hélicoptère ne l’avait pas repérée. En vérité, l’UCA savait qu’elle était à proximité du côté sud de l’Arche mais ni le pilote de l’hélicoptère, ni le tireur embarqué à bord de celui-ci ne l’avaient vue entrer dans l’entrepôt. De plus, les carnotaures et non elle étaient leur priorité.
L’étrange théropode balaya du regard son refuge de fortune, songeant probablement à s’y enfoncer davantage pour se cacher. Elle perçut un bruit, celui de la respiration des quatre humains, et tourna sa petite tête dans leur direction. Celle-ci, allongée et étroite, était terminée par un bec et sa peau était bleue, sauf au niveau du pourtour des yeux, qui était noire. Les yeux sombres de la thérizinosaure fixèrent le quatuor.
     — Ce n’est pas cette grosse oie obèse qui va me faire peur, déclara Benito d’une voix un peu trop forte au goût de ses otages.
     Yuriko ramena sa tête en arrière et Claire se rappela alors de ce qu’Horatio lui avait expliqué pendant la semaine, que cette manifestation traduisait un début d’agacement chez les thérizinosaures, et qu’il fallait se montrer très prudent, celle-ci pouvant être le signe avant-coureur d’une attaque.  Elle la vit renifler. Elle devait sentir leur peur et leur énervement, que nombre de dinosaures et d’autres animaux interprétaient comme un signe d’agression. Elle fit signe à Franklin et Jocelyn de commencer à reculer tout doucement.
     — Ça se voit que vous ne vous êtes jamais fait poursuivre par une oie en colère…, rétorqua la directrice du Site D au garde félon, se rappelant d’une mésaventure qu’elle avait vécue lorsqu’elle était enfant.
     Benito n’ayant toujours pas bougé, Yuriko écarta les bras et Claire ajouta :
     — Surtout que celle-ci a les griffes de Freddy Kruger…
    Elle frémit à la vue des griffes aussi longues que des lames de katana. En imaginant ce qu’elles pouvaient infliger à un corps humain, la directrice déchue sentit son rythme cardiaque s’accélérer et une étrange sensation, comparable à un picotement, commença à s’emparer peu après de sa poitrine et de la moitié balafrée de son visage. Yuriko avait beau n’avoir aucun lien avec l’Indominus, ses griffes suffisaient pour renvoyer Claire aux dernières heures de la Chute de Jurassic World, lorsque le Fléau de Masrani l’avait mutilée.
Son mécontentement croissant, la thérizinosaure tendit en avant son cou beige rayé de noir, barré de cicatrices. Sous celui-ci, une caroncule rose pendait mais contrairement à celle des mâles ayant vécu à Jurassic World, elle n’était pas très développée et se résumait presque à un petit pli flasque de peau. Le long de l’échine, une colonne de protoplumes longues comme un avant-bras humain s’hérissa, formant comme une sorte d’épaisse crinière rappelant celle de la Hyène rayée. Si ils ne s’éloignaient pas d’ici peu ou la provoquaient de quelque manière que ce soit, elle allait attaquer.
     — Benito ! Eloignez-vous bon sang espèce de crétin ! Siffla sa patronne. Vous allez finir en salami si vous restez-là !
     Tout en gardant son cou tendu, Yuriko bougea la tête de haut en bas et en parallèle, elle ouvrit la bouche pour laisser échapper un sifflement. Son attaque était imminente.
Benito se décida enfin à copier l’attitude de ses otages. Tout en ne quittant pas le dinosaure des yeux, il recula d’un pas, puis d’un autre mais soudain, il entendit une succession de tips tips et un bruit de frottis dans les étagères sur sa gauche.
Il hasarda un regard vers l’origine du bruit, quelque part dans l’étagère au niveau de sa tête. Il balaya les cartons et les caisses du regard mais ne vit rien dans un premier temps, mais alors qu’il allait ramener son regard sur l’herbivore géant qui leur faisait face, Benito remarqua la présence de quelque chose d’étrange entre deux cartons : Une tête, immobile et orientée dans sa direction. La dite tête n’était pas très grande, faisant à peu près la taille d’une balle de tennis, et pendant un court instant, le garde crut que c’était celle d’un jouet que quelqu’un avait sorti d’un des cartons et laissé là ou même celle d’un des animaux empaillés gardés dans l’entrepôt, la texture lui semblant trop détaillée pour être celle d’un jouet. Alors que son regard s’attardait, Benito écarquilla les yeux de surprise en voyant la tête bouger légèrement mais avant qu’il ne puisse la regarder attentivement, le petit être recula un peu dans l’ombre, ne laissant que la partie antérieure de sa tête en dehors.
Tout ce que Benito pouvait voir était un bec court ainsi qu’une mâchoire inférieure robuste pourvue d’une paire de dents semblables à des canines, dépassant de la gueule mi-close de l’animal.
     Oh, il est là le chupacabra !
     Benito décida alors de ramener le regard devant lui, vers la thérizinosaure qui avait avancé d’un pas ou deux depuis qu’il s’était arrêté et le fixait. Le garde blêmit et pensa qu’il ferait bien d’aller rejoindre les autres et de laisser tranquille le diablotin des étagères. Les autres se débrouilleront avec lui. Ce n’était plus son affaire.
Mais soudain, le dit diablotin s’élança en avant, ayant sentit la peur que le géant brun l’ayant repéré ressentait à l’égard du Kaiju qu’était Yuriko pour lui. Surpris, Benito eut à peine le temps de faire un pas en arrière et de laisser échapper un juron de façon bien audible que l’animal bondit de l’étagère, fondant droit vers son visage le bec grand ouvert.
     — Benito ! Cria Jocelyn.
     Impuissants, les deux femmes et Franklin regardèrent Benito subir l’attaque de la créature agrippée à lui et Yuriko s’énerver au-delà d’eux. De la taille d’un singe hurleur, l’attaquant était un petit dinosaure bipède au corps gris clair moucheté de noir dont le dessus était recouvert de longues structures semblables aux épines d’un porc-épic, à l’extrémité jaunâtre et sur lesquelles s’alternaient des bandes noires et blanches. La tête horrible qui essayait de mordre Benito évoquait celle d’un perroquet qui aurait évolué dans un environnement aussi inhospitalier et cauchemardesque que l’Ile du Crâne du remake de King Kong par Peter Jackson ou le Mordor. C’était le Pegomastax s’étant enfui, celui que certains avaient cru bon de nommer Caerbannog, en référence au terrible lapin mangeur d’hommes de Monty Python : Sacré Graal. En tant que membre de la famille des hétérodontosaures, le Pegomastax ne consommait que des végétaux, des petits animaux et parfois des charognes, mais son sale caractère et le fait qu’il n’hésitait pas à s’attaquer à plus gros que soi pour des raisons parfois triviales lui avait donné une sale réputation au sein des employés d’InGen et pour les soigneurs, s’occuper d’un Pegomastax revenait à s’occuper d’un hybride entre un singe sournois, un perroquet mal-luné, et un porc-épic vindicatif.
     — Arrière, créature du démon ! Hurla Benito à l’encontre de son petit adversaire, tout en tentant de l’éloigner de son visage avant qu’il ne le morde.
     La thérizinosaure en eut assez. Elle cacarda et s’avança vers le garde et le Pegomastax en plein combat.
     — Benito ! Cria à nouveau Jocelyn.
     Mais l’attention de ce dernier était totalement centrée sur son petit adversaire. Celui-ci venait de lui mordre un doigt, arrachant au garde un cri de douleur, et sa queue se mit à lui fouetter l’abdomen, y laissant même quelques piquants. Tel David face à Goliath, le Pegomastax était en train de remporter le combat et Benito mit un genoux à terre, gémissant alors qu’il éloignait le petit omnivore. Ainsi, il ne remarqua pas que Yuriko était parvenue à leur niveau et avait levé un de ses bras. Sous les yeux impuissants de Claire, Jocelyn et Franklin, la thérizinosaure frappa le garde avec ses griffes et celles-ci passèrent à travers son corps aussi aisément que des lames d’épée. Benito fut tué sur le coup et son corps déchiré s’effondra sur le béton, soulevant un hurlement de terreur de la part de Jocelyn et Franklin. Caerbannog, que les griffes du plus grand dinosaure avaient laissés indemnes comme par miracle, retomba sur ses pattes aussi lestement qu’un chat et détala aussitôt en direction d’une des étagères tout en produisant une succession de sons secs et rocailleux évoquant un ricanement aux oreilles humaines.
     — Courez ! Cria Jocelyn.
     Elle et Franklin prirent leurs jambes à leur cou et l’ayant entendue, la thérizinosaure gronda et s’avança dans leur direction. Mais Claire resta figée. Elle voulait s’enfuir elle-aussi mais à son grand désarroi, son corps ne voulait pas bouger, comme si ses pieds avaient été cloués sur le sol, et ses yeux ne pouvaient se détourner des gouttes du sang qui coulaient le long des griffes de l’animal et du corps mutilé de Benito. Elle se frappa la cuisse avec son poing. Rien ne changea.
     Mais bordel, bouge-là espèce de grosse conne ! S’injuria-elle intérieurement alors qu’elle hyperventilait.
     Impuissante, elle vit la thérizinosaure réduire la distance entre elles. Chacun de ses pas lourds sur le béton sonnait dans sa tête comme des coups des marteaux. De sombres pensées lui traversèrent l’esprit à la vitesse de l’éclair.
     Je ne peux pas crever de manière si idiote ! Odin me jettera hors du Valhalla ! Je ne peux laisser un veuf et un orphelin derrière moi !
     Quelque chose saisit soudain le bras de Claire.
     — Claire !
     Comme libérée de l’emprise d’un maléfice, Claire reprit le contrôle de son corps et faisant aussitôt volte-face pour fuir alors que la thérizinosaure avait déjà levé son bras, la directrice déchue remarqua que c’était Jocelyn qui avait fait demi-tour pour l’aider.  Les griffes fendirent l’air à juste quelques centimètres du dos de Claire et s’élançant à toute vitesse, les deux femmes laissèrent assez rapidement de la distance entre elles et Yuriko qui cacarda de frustration.
A l’autre bout de l’allée, Franklin s’était arrêté pour les attendre.
     — Franklin ! Dans le couloir ! Lui cria Jocelyn.
     Mais au moment où il s’élança vers l’ouverture laissée par le battant ouvert, empruntée plus tôt par Caerbannog alors qu’ils avaient le dos tourné, l’autre battant fut poussé de l’intérieur et surpris, Franklin s’arrêta net dans sa course avant de frémir de terreur en voyant ce qui avait poussé le battant.
Astérion, le carnotaure noir à la corne brisée, pénétra dans l’entrepôt et huma l’air avec attention, captant et différenciant les odeurs de quatre humains, un Therizinosaurus et un Pegomastax. Se tournant vers l’odeur des humains, son regard croisa celui de Franklin.
     — Oh merde…, jura ce dernier.


EDIT : J'avais oublié le contexte de l'extrait.

Dernière modification par The Geeky Zoologist (10-04-2022 15:57:59)


"I'm a simple man. I like pretty, dark-haired women and breakfast food" Ron Swanson, Parks and Recreations

"I have come up with a plan so cunning you could stick a tail on it and call it a weasel." Black Adder the Third

Hors ligne

Pied de page des forums