Jurassic-Park.fr | Le Forum

Bienvenue sur le forum Jurassic-Park.fr

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 25-04-2011 09:15:18

TotoJP
Robert Muldoon
Lieu : Maubeuge
Inscription : 18-04-2009
Messages : 2 879
Site Web

Critique Presse

Si vous avez des critiques presses, c'est ici :


En voici une courte et mauvaise :

Le Nouvel Observateur : Vous n'en avez pas marre, vous, des "Jurassic Park". Nous, oui. - Pascal Mérigeau

Critique positive pour TV Magazine : Sous la houlette de maître Spielberg, Joe Johnston signe une suite aussi prévisible qu'efficace.


"Ce que John Hammond et InGen ont fait à Jurassic Park, c'est créé des monstres de parcs d'attractions génétiquement modifiés, rien de plus et rien de moins."

Hors ligne

#2 30-04-2011 13:28:39

TotoJP
Robert Muldoon
Lieu : Maubeuge
Inscription : 18-04-2009
Messages : 2 879
Site Web

Re : Critique Presse

Vous retrouverez quelques extraits de critiques d'époque ici : http://www.allocine.fr/film/revuedepres … 29291.html ^^


"Ce que John Hammond et InGen ont fait à Jurassic Park, c'est créé des monstres de parcs d'attractions génétiquement modifiés, rien de plus et rien de moins."

Hors ligne

#3 01-05-2011 13:19:00

Dgeo
Dilophosaure
Lieu : Ankh-Morpork
Inscription : 01-05-2011
Messages : 223

Re : Critique Presse

Sur le DVD,il y a marquer "le meilleur épisode de la serie" paris match


"Les dinosaures et l'homme, 2 espèces séparées par 65 millions d'années d'évolution viennent tout à coup de se retrouver face à face. Comment serait-il possible d'avoir la plus petite idée de ce qui va se passer."

Hors ligne

#4 01-05-2011 13:37:18

TotoJP
Robert Muldoon
Lieu : Maubeuge
Inscription : 18-04-2009
Messages : 2 879
Site Web

Re : Critique Presse

Oui c'est vrai ^^. Mais je pense que cette phrase a été sortie de son contexte.


"Ce que John Hammond et InGen ont fait à Jurassic Park, c'est créé des monstres de parcs d'attractions génétiquement modifiés, rien de plus et rien de moins."

Hors ligne

#5 01-05-2011 13:41:02

Dgeo
Dilophosaure
Lieu : Ankh-Morpork
Inscription : 01-05-2011
Messages : 223

Re : Critique Presse

C est à dire


"Les dinosaures et l'homme, 2 espèces séparées par 65 millions d'années d'évolution viennent tout à coup de se retrouver face à face. Comment serait-il possible d'avoir la plus petite idée de ce qui va se passer."

Hors ligne

#6 01-05-2011 13:48:36

Kiv
Tricératops malade
Lieu : Montréal
Inscription : 20-04-2009
Messages : 982

Re : Critique Presse

souvent les distributeur (Universal dans notre cas) ne prenne que des extraits de critique. Il faut vérifier avant et apres les citations voir si on n'y retrouve pas les [...]. Ces trois points encadrer veut dire qu'il y a eut des coupures dans la critique originale pour ne mettre que ce qu'il faut pour faire mousser les ventes.

Exemple : "Ce film est vraiment d'un goût douteux. Dans les films d'actions c'est vraiment loin d'être le meilleur et le plus grand dans le genre - Toto Lacoste, journal de Montréal"

Moi, en tant que producteur, je peux facilement et LEGALEMENT puisque que je n'invente rien, écrire ceci sur le dos de la pochette du film : "[...] le meilleur et le plus grand dans le genre. - Journal de Montréal"

C'est aussi simple que ça. Pour un spectacle d'humour, une critique négative de 400 mots a été réduit, sur l'affiche du spectacle à 7 mots de critique positive.

Donc j'imagine que c'est ce que TotoJP voulait dire.

NB : La critique plus haut a été inventé par moi et je ne parlais pas du tout d'un film précis. Merci

Dernière modification par Kiv (01-05-2011 17:46:36)


grant  barba  malcolm

Hors ligne

#7 01-05-2011 14:09:08

Dgeo
Dilophosaure
Lieu : Ankh-Morpork
Inscription : 01-05-2011
Messages : 223

Re : Critique Presse

D'accord ou alors c'est tout à fait volontaire(paris match)


"Les dinosaures et l'homme, 2 espèces séparées par 65 millions d'années d'évolution viennent tout à coup de se retrouver face à face. Comment serait-il possible d'avoir la plus petite idée de ce qui va se passer."

Hors ligne

#8 01-05-2011 14:11:47

TotoJP
Robert Muldoon
Lieu : Maubeuge
Inscription : 18-04-2009
Messages : 2 879
Site Web

Re : Critique Presse

Kiv a écrit :

Donc j'imagine que c'est ce que TotoJP voulait dire.

Tout à fait !

Pour Paris Match, si mes souvenirs sont bons, ils faisaient références aux effets spéciaux dans leur critique entière. Sinon, la critique était moyenne...


"Ce que John Hammond et InGen ont fait à Jurassic Park, c'est créé des monstres de parcs d'attractions génétiquement modifiés, rien de plus et rien de moins."

Hors ligne

#9 01-05-2011 17:22:12

bertrandpierre
Fossilisé
Lieu : Paris
Inscription : 20-04-2009
Messages : 445
Site Web

Re : Critique Presse

Kiv a écrit :

Toto Lacoste, journal de Montréal

Mdr!


log.bmp

"Y a-t-il des dinosaures dans votre parc à dinosaures ?"

Hors ligne

#10 01-05-2011 17:45:11

Kiv
Tricératops malade
Lieu : Montréal
Inscription : 20-04-2009
Messages : 982

Re : Critique Presse

c'est qui est drole : le Toto Lacoste ou Journal de Montréal ? XD


grant  barba  malcolm

Hors ligne

#11 01-05-2011 18:49:04

bertrandpierre
Fossilisé
Lieu : Paris
Inscription : 20-04-2009
Messages : 445
Site Web

Re : Critique Presse

Les deux mdr!! Le journal de Montreal je comprend (ca existe?) mais Toto Lacoste ca vient d'ou? Totojp et un crocodile?


log.bmp

"Y a-t-il des dinosaures dans votre parc à dinosaures ?"

Hors ligne

#12 02-05-2011 02:21:58

Kiv
Tricératops malade
Lieu : Montréal
Inscription : 20-04-2009
Messages : 982

Re : Critique Presse

Oui le journal de Montreal existe

Toto Lacoste c'est un pseudonyme que moi et mon co-animateur de mon futur emission de Radio (dis en passant, je vais parler de JP4, dans deux semaines si tout va bien) utilisions pour n'importe quoi. Ca vient de ... on sait pas quoi


grant  barba  malcolm

Hors ligne

#13 02-05-2011 08:28:02

bertrandpierre
Fossilisé
Lieu : Paris
Inscription : 20-04-2009
Messages : 445
Site Web

Re : Critique Presse

faudra mettre sur le forum l'émission!


log.bmp

"Y a-t-il des dinosaures dans votre parc à dinosaures ?"

Hors ligne

#14 02-05-2011 10:47:03

Kiv
Tricératops malade
Lieu : Montréal
Inscription : 20-04-2009
Messages : 982

Re : Critique Presse

C'est le grand retour de "Les Bob" à la radio dans deux dimanches si tout va bien comme je l'ai dit.

Ca sera aussi sur le net, alors je vais ouvrir un topic pour en parler, si TotoJp le veut, bien sur


grant  barba  malcolm

Hors ligne

#15 02-05-2011 14:34:23

TotoJP
Robert Muldoon
Lieu : Maubeuge
Inscription : 18-04-2009
Messages : 2 879
Site Web

Re : Critique Presse

Kiv a écrit :

si TotoJp le veut, bien sur

Bien-sûr ! Cite moi une raison de pourquoi je voudrais pas ?!!!


"Ce que John Hammond et InGen ont fait à Jurassic Park, c'est créé des monstres de parcs d'attractions génétiquement modifiés, rien de plus et rien de moins."

Hors ligne

#16 02-05-2011 14:40:40

Dgeo
Dilophosaure
Lieu : Ankh-Morpork
Inscription : 01-05-2011
Messages : 223

Re : Critique Presse

Il fait de la pub pour son emission!Non je déconne ,c'est une bonne idée de parler de JP 4


"Les dinosaures et l'homme, 2 espèces séparées par 65 millions d'années d'évolution viennent tout à coup de se retrouver face à face. Comment serait-il possible d'avoir la plus petite idée de ce qui va se passer."

Hors ligne

#17 02-05-2011 22:15:25

Kiv
Tricératops malade
Lieu : Montréal
Inscription : 20-04-2009
Messages : 982

Re : Critique Presse

TotoJp a écrit :
Kiv a écrit :

si TotoJp le veut, bien sur

Bien-sûr ! Cite moi une raison de pourquoi je voudrais pas ?!!!

Dgeo a écrit :

Il fait de la pub pour son emission!

Et aussi bien c'est parce que c'est ton forum et que tu ne veux qu'on parle de JP ;-)


grant  barba  malcolm

Hors ligne

#18 03-05-2011 15:52:30

Dgeo
Dilophosaure
Lieu : Ankh-Morpork
Inscription : 01-05-2011
Messages : 223

Re : Critique Presse

J'avais préciser que je déconner à propos de la pub.

Dernière modification par Dgeo (03-05-2011 15:52:48)


"Les dinosaures et l'homme, 2 espèces séparées par 65 millions d'années d'évolution viennent tout à coup de se retrouver face à face. Comment serait-il possible d'avoir la plus petite idée de ce qui va se passer."

Hors ligne

#19 03-05-2011 22:07:52

Kiv
Tricératops malade
Lieu : Montréal
Inscription : 20-04-2009
Messages : 982

Re : Critique Presse

oui j'avais compris big_smile


grant  barba  malcolm

Hors ligne

#20 03-05-2011 22:32:56

TotoJP
Robert Muldoon
Lieu : Maubeuge
Inscription : 18-04-2009
Messages : 2 879
Site Web

Re : Critique Presse

Pour en revenir au sujet deux critiques de la part du site de cinéma "excessif" : 8/10 et 4/10


Mais où sont les joypads ? Comment on fait pour récupérer de l'énergie ? Ah, les vaches ! Ils ont pas prévu de flingues ! Mais il y était pas ce gros dino dans les 2 autres jeux ! Comment on esquive ? Y a pas à dire, Joe Johnston, c'est un putain de bon développeur de jeux vidéos. Non, en fait, on est pas là pour casser du sucre sur le dos de Jurassic Park 3, qui ne le mérite pas, bien au contraire, mais pour souligner l'évidence : pour la première fois, la série bâtarde de Steven Spielberg a trouvé son équilibre, et comme par hasard il n'est pas aux commandes. Entre Jurassic Park 2 et ce troisième opus sont sortis deux jeux sur Playstation directement pompés de la saga (Dino Crisis 1 &2) qui apportaient le petit truc qui manquait aux films, cet espèce d'esprit bis, décomplexé et jouissif permettant de connecter l'ambition dramaturgique de Spielby et le kitch inévitable de nombreuses séquences.


Car reconnaissons-le, le bouquin de Michael Crichton est surement très bon (pas lu !) mais à l'écran, le concept est bancal. Transformer une hypothèse scientifique fondementale et vertigineuse en pur argument de survival/horror gore, quequ'part, c'était pousser le bouchon un peu loin. Les scientifiques n'y sont jamais crédibles, aucun personnage n'a de motivation vraiment valable en regard des enjeux, les moments de pure virtuosité tombent un peu comme des cheveux rebels sur une soupe froide. Deux films inaboutis et inachevés, même s'ils sont secoués de moments anthologiques (surtout le premier). Ce qu'il fallait à ce sujet, maintenant que tous les éléments sont en place, c'était un authentique artisan adepte du juste rythme et capable d'assimiler les leçons du maître. Alléluia, Joe Johnston est là !

Dans Jurassic Park 3, il n'y a pas plus de personnages que dans les 2 autres. Grant (Sam Neil) n'a aucune profondeur, il est juste là pour bougonner et avoir la bonne intuition au bon moment. On peut presque lui préférer le personnage de Jeff Goldblum des 2 opus précédents. L'intrigue est d'une simplicité proche du débile et les autres protagonistes sont taillés à la serpe. On y croit donc pas. Pas de bons dialogues, pas de réelles surprises... Pourtant cet épisode est proprement réjouissant, peut-être le meilleur blockbuster de l'été en attendant La Planète des Singes. Pourquoi ?


Parce qu'on a pas vu un tel spectacle depuis belle lurette. Voilà pourquoi. Les dinosaures ne sont plus là pour jouer les attractions, pour fasciner (ou pour réellement inquiéter diront les moins enthousiastes), ils sont là pour chasser, tuer, seuls ou en meutes. Ce sont des tueurs, des prédateurs de premier ordre, aux techniques de rabatage et de traque originales, inédites et... drôles. Oui, drôle, comme d'utiliser un humain à l'agonie comme appât, d'appeler les copains à la rescousse, donner la becquée à leurs petits avec un gamin et autres joyeusetés riches en humour noir et en sadisme réjouissant. Le téléphone sonne dans la jungle ? Ben, comme ça on pourra repérer le dino qu'a bouffé notre copain ! Il ya tellement de péripéties, de trouvailles et de situations irrésistiblement périlleuses qu'on en est abasaourdi. Abasourdi de voir qu'à Hollywood, des types savent encore faire du pur spectacle sans temps morts, sans arrières pensées ni fausses ambitions. On oublie rapidement qu'on a affaire à des dinos (de plus en plus réalistes, du reste) pour ne penser qu'à la menace qu'ils représentent. Ils inventent continuellement, surprennent sans arrêt, tendent des pièges et ne se reposent pas une seconde, les salopiots. Quand c'est pas de la terre, l'attaque vient du ciel ou de la flotte, en une progression linéaire très confortable digne, on l'a dit, de l'excellent Dino Crisis 2.


Ce n'est pas du grand cinéma, on y reviendra pas. Pas de leçons de mise-en-scène à disséquer à l'école, pas de réflexion sur la géométrie de la peur et sur l'intrusion du chaos dans l'ordonnancement architectural du plan. Rien de tout ça. Certes, Johnston reprend des idées de mise-en-scène à la Spielberg, mais n'en tire que le facteur énergétique, celui qui lui permet de mettre en boîte une excellente scène d'action et d'enchaîner la suivante. C'est d'ailleurs dans les enchaînements que l'on reconnait le savoir-faire et l'indéniable talent de réalisateur de Johnston : utilisation très adroite du premier et du second plan, progression des situations de manière dynamique grâce à des travellings de folie, gags intempestifs et bouleversement inattendu d'une problématique apparemment claire (les 2 groupes se précipitent l'un vers l'autre dans une plaine déserte : un rapide zoom arrière nous révèle le gigantesque grillage barbelé qui les sépare) etc...

Pour ceux que les théories fumeuses sur les espèces laissent de marbre et qui en on marre de zapper de la fameuse ''leçon de cinéma'' à de la Zèderie de bas étage, Johnston propose une alternative imparable : son film est une authentique série B perdant en prétention ce qu'elle gagne en plaisir et en dynamisme. D'une certaine façon, il s'approche davantage de l'action non-stop que Versus. Il retrouve le style et la classe des Yes-man d'antan, ceux qui torchaient des sérials ou de westerns de seconde main avec un talent qui s'est perdu de nos jours. Jurassic Park 3, c'est le bonheur du travail fait main par un amoureux de la précision. C'est le pied !

Denis Brusseaux (note : glasses



Figurant parmi les plus grands succès commerciaux de l'histoire du cinéma, les deux premiers volets de Jurrassic Park comptaientt également parmi les plus mauvais films de son auteur Steven Spielberg. Alternant avec régularité produits de consommation courante et oeuvres plus ambitieuses, il laisse les commandes (pour A.I., pas fou le mec!) à son fidèle collaborateur Joe Johnston pour mettre en boite ce troisième opus qui devient forcément une oeuvre de commande.

On pouvait craindre le pire (Johnston n'est pas de la même trempe que le créateur de Jaws), mais c'est avec surprise qu'il réussit à éliminer un des principaux défauts des précédents film en nous offrant un monster movie idiot mais sans temps mort. Un point positif considérable par rapport au Monde Perdu qui entre deux scènes spectaculaires se révélait d'un ennui mortel.

Comment a-t-il fait? Tout simplement en assumant la bétise du scénario (même topo que dans les 2 premiers films) et en faisant de Jurrassic Park 3 une série B à la trame ultra-linéaire relevée de temps en temps par un humour totalement bis garantissant quelques fou-rires (le raptor brisant la nuque d'une pauvre victime) mais qui marche à deux vitesses (on peut se marrer parce que c'est con ou/et parce que c'est fun). C'est un peu ce qui empêche le film d'appartenir à un genre défini (il hésite entre la parodie et le ''survivor'' pur et dur).


On ne peut même pas qualifier les personnages de caricatures tellement ils donnent l'impression de ne pas exister. Sans parler des dialogues, au service d'une non-originalité tellement exceptionnelle qu'ils en deviennent cyniques. Du coup les scènes de suspense n'en sont plus, et on se retrouve avec une sorte de jeu video version live (Tomb Raider devrait en prendre de la graine) qui bien que basique assure un spectacle sympathique mais facilement oubliable.

Frédéric Ambroisine (note : 4)


"Ce que John Hammond et InGen ont fait à Jurassic Park, c'est créé des monstres de parcs d'attractions génétiquement modifiés, rien de plus et rien de moins."

Hors ligne

Pied de page des forums