News

Trevorrow s'exprime sur les fuites de scenario

Trevorrow s'exprime sur les fuites de scenario

Suite aux récents spoilers ayant fuité du tournage de Jurassic World, Colin Trevorrow a accordé un interview au site SlashFilm dans laquelle il revient sur la façon dont ces fuites ont impacté la production du film. Il tente également d'expliciter les points qui suscitent des doutes chez les fans.

 

Voici donc une traduction de l'interview, parfois agrémentée de quelques commentaires maison quand on n'a vraiment pas pu se retenir. Nous diffusons cette interview de par son caractère officiel, mais le texte contient des informations pouvant être considérées comme spoilers.

 

Selon vous quelles sont les plus gros malentendus engendrés par les fuites par rapport au véritable scénario de Jurassic World ?

Le truc avec les fuites c'est que parfois elles ne sont pas mal interprétées, ni fausses. Ce sont de vrais éléments de l'histoire que les réalisateurs espéraient faire découvrir au public dans l'obscurité d'une salle de cinéma. Mais malheureusement en 2014 vous les découvrez sur un ordinateur. La semaine passée a été décourageante pour tout le monde dans l'équipe – pas parce que nous voulons cacher des choses aux fans, mais parce que nous travaillons très dur pour créer quelque chose plein de surprises. Quand j'étais enfant on découvrait tout en même temps, ça vous submergeait et vous en mettait plein la vue. Aujourd'hui il suffit d'une personne pour tout gâcher. J'espère que celui qui a balancé ces éléments essayait de plomber le film. Parce que s'il voulait nous aider il s'y est mal pris.

 

Donc les rumeurs sont fondées ?

Oui. Jurassic World se déroule dans un parc fonctionnel sur Isla Nublar. Il accueille plus de 20000 visiteurs par jour. Vous arrivez en ferry depuis le Costa Rica. Il y a une réserve biologique, un safari, un zoo et un parc d'attraction. Un complexe de luxe avec hôtels, restaurants, boites de nuit et un golf bien sûr. Et il y a des dinosaures. Des vrais. On peut s'en approcher plus que vous ne pourriez l'imaginer. C'est la réalisation du rêve de John Hammond [ndlr: et l'antithèse de la vision de Rick Carter quand il a conçu les décors de Jurassic Park en 1993] et je pense que vous aurez très envie d'y aller.

Combien de temps s'est écoulé depuis le troisième film et comment l'univers que nous connaissions a-t-il changé depuis ?

Le film se déroule 22 ans après Jurassic Park. Quand Derek et moi avons commencé à chercher une histoire, nous avons regardé ce qui s'est passé au cours des deux dernières décennies. Deux choses en sont ressorties. La première c'est que l'argent a été le carburant de nos plus grosses erreurs. S'il y a des milliards à gagner personne n'y résiste même si on sait que ça peut très mal se terminer. La seconde c'est que notre relation à la technologie est devenue tellement imbriquée dans notre vie quotidienne que nous ne nous rendons même plus compte des miracles qui nous entourent. On prend tout pour acquis. On s'est rendu compte que ces deux idées pouvaient fonctionner ensemble. Si malgré les précédents désastre il y avait une nouvelle réserve biologique dans laquelle on pourrait voir des dinsaures vivants … et que se passerait-il si les gens n'y voyaient plus aucun intérêt? Nous avons imaginé un ado qui envoyait un texto à sa copine tout en étant appuyé contre une vitre, avec un T-rex juste derrière. Pour nous, cette image illustre le ressenti du public vis-a-vis des films eux-mêmes. "OK on a vu des dinosaures en image de synthèse. Vous avez quoi d'autre?" L'année prochaine, vous verrez notre réponse.

 

Quels sont les liens qui unissent le personnage principal et les dinosaures ? Y'a-t-il de bons et de mauvais dinosaures dans le film ?

Il n'y a pas de bons ou de mauvais dinosaures. Il y a des prédateurs et des proies. Le T. rex de Jurassic Park tuait des gens et en sauvait d'autres. Personne ne l'a considéré comme bon ou mauvais. Ce film traite de notre relation aux animaux, comment nous réagissons à la menace qu'ils incarnent pour notre statut d'espèce dominante sur Terre. Nous les chassons, nous les enfermons dans des zoos, nous les admirons de loin et nous essayons de les contrôler. Le personnage de Chris Pratt étudie le comportement des raptors. Ils ne sont pas entrainés, ils ne font pas de numéros de cirque. Il essaie juste de déterminer les limites des interactions que nous pouvons avoir avec eux. Si les gens pensent qu'il n'y a rien d'intéressant à tirer de cette idée, peut-être qu'ils n'aimeront pas ce film. Mais je leur demande de lui laisser un chance.

Y'aura-t-il de dinosaures hybrides ou de nouvelles espèces conçues pour le film ?

Nous espérions que le public le découvrirait par lui-même, mais oui, il y aura un nouveau dinosaure, créé par les généticiens du parc. Les trous dans ses séquences seront complété par de l'ADN d'autres espèces, un peu comme le génome dans le premier film était complété par de l'ADN de grenouille. Cette création a été faite pour répondre à une exigence de l'entreprise - ils veulent quelque chose de plus gros, plus voyant, avec plus de dents. Et c'est ce qu'ils auront. Je sais que l'idée d'un dinosaure modifié inquiète beaucoup de fans, et je le comprend. Mais nous ne faisons rien que Crichton n'ait pas suggéré dans ses livres. [ndlr : Hammond considérait que c'était une mauvaise idée et que Jurassic Park devait montrer les dinosaures tels qu'ils étaient en réalité] Cet animal n'est pas un monstre mutant. Il n'a pas une tête de serpent ou des tentacules. C'est un dinosaure, créé de la même façon que les autres, mais la génétique à atteint un nouveau palier. Pour moi c'est une évolution naturelle de la technologie introduite par le premier film. Ça sonne peut-être bizarrement, mais la plupart de mes films préférés sonnent bizarrement quand on les décrit en une phrase.

 

Qu'est-ce qui fait que Jurassic Park est différent des trois précédents films ?

Ce sera à vous de me le dire après l'avoir vu. Nous essayons de raconter une nouvelle histoire qui ne se base pas sur une formule usée jusqu'à la corde, parce que les films que nous aimons revoir sont ceux qui nous ont surpris, qui ont fonctionné là où ils n'auraient pas dû. Je suis conscient des risques qu'il y a à quitter la zone de confort. Nous avons tous été déçus par de nouveaux épisodes d'histoires que nous aimions. Mais avec tout ce discours sur les réalisateurs « qui ruinent notre enfance », on oublie qu'il y a des gens pour qui l'enfance c'est maintenant. C'est donc leur tour. [ndlr : Malcolm dirait que notre génération est éteinte …] Et je dois créer quelque chose qui peut leur faire vivre ce que les précédents films nous ont fait vivre à nous. Ça ne se passera peut-être pas exactement comme tout le monde le souhaite mais c'est comme ça que je pense que ça doit se passer. Honnêtement, le plus gros malentendu sur ce film c'est de croire qu'il y a une énorme salle de conférence au studio dans laquelle on prend plein de décisions cyniques. Il n'y a pas de commission de surveillance. Universal nous a donné les moyens de raconter l'histoire que nous voulions raconter, à l'échelle que nous voulions. Est-ce que ce sera différent des précédent films ? Carrément oui. Et je ne me défilerai pas si ça ne marche pas, je vous le promet.

 

ndlr : Ce qui ressort principalement de cette interview c'est la volonté d'aller plus loin et créer quelque chose qui va au-delà des dinosaures, sous prétexte que le public (autant du parc que du film) a déjà vu des dinosaures et veut voir quelque chose de plus énorme. Nous vous laissons seuls juges de la pertinence de ce parti pris au sein de la saga Jurassic Park.

Nous reviendrons en partie sur le sujet dans notre prochain podcast à paraitre d'ici quelques jours.

Cette info vous a intéressé? Partagez-la :


Commentaires


Posté par JP4WM - 29 Mai 2014

C'est pour cette raison que je ne m’intéresse presque pas au tournage du film. Ni aux news. Pour ne pas être spoiler. Et j'adopterais cette attitude jusqu’à ce que j'ai vue le film.

Posté par Kiv - 29 Mai 2014

Le spoiler c était la carte de l ile???? Vraiment ce n est rien. Cette entrevue me rassure et ne dévoile rien qu un trailer ne devoillera pas. Hâte à l an prochain :-)

Posté par JP4WM - 30 Mai 2014

Pour l'instant, il n'y a pas beaucoup de spoil. Mais au fur et a mesure que l'on vas s’approcher de la date de sortie, le danger seras de plus en plus grand. Et ne pas me renseigner sur ce que seras le film, me permet de ne pas me faire de fausse idées avant de le voir et de ne pas être éventuellement déçu par le film.

Posté par BRIN D'ADN - 31 Mai 2014

Internet est à la fois très pratique pour beaucoup de choses, mais reste un "danger" pour d'autres.

Je suis assez d'accords avec JP4WM, le mieux est de rester un peu en dehors de ces spoils.

C'est toujours bien de découvrir un film comme quand on était gosse .... La magie du cinéma doit rester préservé.


Dans 375 jours nous serons fixés...

A chacun de juger ses moyens de s'informer sur un sujet.

Bon week-end à tous.