Le livre "Le Parc Jurassique"

Le début

1990, l'affaire Ingen est classée devant le tribunal fédéral de San Francisco. À l'issue de cette audience, aucun mot, aucun témoignage ne doit faire allusion à "l'incident Ingen".

Résumé

Couverture du livre de JP

Sur Isla Nublar, une petite île située au large du Costa Rica, le milliardaire John Hammond a réalisé ce que tout le monde croyait impossible: recréer des dinosaures en chair et en os. Hammond décide alors de rentabiliser son projet en créant une réserve biologique: Jurassic Park.

Après cinq années d'efforts pour mettre sur pied ce parc, ses investisseurs ne lui font plus confiance, trop d'ouvriers sont morts, et de plus, des événements inexpliqués se déroulant sur le continent pourraient bien être en rapport avec son île. John doit donc faire appel à des scientifiques de renom pour qu'ils avalisent son projet. Ainsi les investisseurs lâcheront prise. Le milliardaire sollicite donc le paléontologue Alan Grant, la paléobotaniste Ellen Sattler et le chaoticien Ian Malcolm pour visiter le parc. Le groupe de scientifiques va alors découvrir avec émerveillement la faune qui compose le parc jurassique et comment, avec une simple goutte de sang de dinosaure extraite d'un moustique conservé dans l'ambre, on peut créer ce "paradis" scientifique.

Dans cette ambiance magique, seul Ian Malcolm semble avoir les pieds sur terre: avant même d'avoir visité le parc, il comprend que l'île ne tourne pas rond (les courbes représentant la population des animaux lui semblent étranges, mais personne n'y fait attention). La visite du parc commence alors, et le petit groupe est rejoint par les deux petits enfants de Hammond, Lex et Tim Murphy ainsi que par Ed Regis, le guide de Jurassic Park. Les visiteurs montent dans les Land Cruisers et commencent leur périple dans cette jungle où, s'il n'y avait pas de clôtures électriques, ils pourraient se croire à l'ère crétacée.

Pendant ce temps, l'informaticien mal intentionné Denis Nedry prépare un complot contre Jurassic park: il coupe le circuit électrique pour voler les précieux embryons de dinosaures. Mais Denis est arrêté dans sa fuite par un dilophosaure s'étant échappé, à cause de la coupure de courant. L''animal tue et dévore l'informaticien, ce qui cause la perte des embryons.

Mais le temps passe et les véhicules des visiteurs ont stoppé devant l'enclos du T-Rex. N'ayant plus d'électricité alimentant les clôtures, le tyrannosaure s'évade et attaque les véhicules... S'en suit une série d'aventures où les héros vont comprendre qu'il n'y a pas que l'île qui est menacée: le continent l'est aussi... Bienvenue dans le monde des raptors et autres créatures...

 

Genèse

Le livre Jurassic Park tire ses origines d'une première idée élaborée en 1981 par Michael Crichton. Celui-ci imaginait alors un scenario pour la télévision dans lequel un étudiant parvenait à faire éclore un oeuf de ptérodactyle conservé dans un musée. Idée déjà exploitée moins d'une décennie plus tôt par le dessinateur français Jacques Tardi dans la bande dessinée Adèle et la Bête. Non convaincu par son propre travail, Crichton procéda à plusieurs remaniements étalés sur huit ans. Un des principaux points de blocage consistait à trouver une raison crédible pour dépenser une fortune dans la résurrection d'animaux disparu. Crichton finit par reprendre une idée qu'il avait déjà exploité dans son film WestWorld : un parc d'attraction, l'entertainment étant selon lui le seul secteur qui aurait une raison d'investir dans le clonage de dinosaures.

Crichton raconte s'être toujours demandé, depuis la naissance de sa fille, pourquoi les dinosaures fascinaient à ce point les enfants. C'est en partie ce questionnement qui l'incita à relancer son projet en 1989 et il comptait trouver des éléments de réponse en étudiant le sujet lors de son travail sur ce nouveau livre, en vain. Pour cette raison les premiers jets de ce qui était devenu Jurassic Park relataient l'histoire du point de vue d'un enfant, ce que le panel de lecteurs tests habituels de Crichton rejetait catégoriquement: l'idée de voir des dinosaures revenir à la vie était si énorme que le lecteur ne voulait pas vivre l'aventure à travers les yeux d'un personnage auquel il ne pouvait pas pleinement s'identifier. L'auteur finit par laisser tomber l'idée et fit du personnage d'Alan Grant le vecteur principal de la narration.

Comme dans nombre de ses histoires, Crichton met des scientifiques face à leurs responsabilités et face aux dérives engendrées par leur conception du monde. Jurassic Park est le premier livre publié par Crichton après son essai Voyages dans lequel il raconte son propre cheminement de scientifique (son premier métier était médecin) vers ce qu'il considère comme des sciences alternatives et empiriques : divination, méditation, télépathie ... Il y déplore l'arrogance et l'hermétisme des scientifiques "classiques" à l'égard de ces disciplines. On retrouve dans Jurassic Park cette critique de la science, figée dans sa vision du monde faite de théories et de paradigmes, incapable de prendre en compte des expériences concretes.

 

Avis

Vous l'aurez compris, le roman reprend les mêmes éléments que le film (beaucoup plus que pour le monde perdu). Mais le roman est plus riche du point de vue de l'intrigue et du côté scientifique. Le film lui ne reprend qu'environ la moitié du roman. Cet ouvrage est vraiment passionnant, chaque page nous en apprend un peu plus sur ce parc, ses origines, etc...

Le découpage du roman en "Itérations" est original (figures mathématiques utilisées par les chaoticiens notamment). Chacune de ces dernières nous informe de la situation de l'île, et au fur et à mesure que l'on avance dans le texte, les situations deviennent de plus en plus catastrophiques.

Mais l'atout majeur de ce livre reste le respect de la réalité scientifique. Ici, nous n'avons pas de T-rex de cinquante mètres de long, ils mesurent tous les bonnes tailles, à une exception près, les vélociraptors qui mesurent un mètre de trop. Mais il n'y a pas que l'aspect physique qui est traité avec réalisme, il y'a aussi l'aspect comportemental qui s'appuie sur les dernières recherches concernant les dinosaures. On voit donc bien l'intérêt que porte Crichton au réalisme de ses romans.

Bref, Jurassic Park est un chef-d'oeuvre de science-fiction, bien que le mot fiction soit facultatif, puisque, comme le dit Spielberg, il s'agit plus d'une éventualité scientifique qui nous fait passer un message: à aller contre la nature et en se prenant pour le "créateur", on risque de déchaîner des forces qui nous dépassent, avec ici pour juges les dinosaures. En conclusion, Jurassic Park est un livre qui ravira les amateurs de dinosaures et les non initiés.

Ce contenu vous a intéressé? Partagez-le :


Votre avis sur cette page